Non classé

Springshop à Valence, le retour [les voisines EDIT]

Ce qu'il ne faut pas faire pour faire sortir les timides du bois ;-))))…

La petite histoire : samedi, visiblement, deux blogueuses-voisines discrètes sont passées au Springshop et de retour chez elle, l'une de ces voisines m'a tagué, mais ne m'a pas prévenu…
Allez deviner qu'une blogueuse qui ne s'est pas fait connaître dans la vraie vie et que vous ne connaissez pas sur la blogosphère vous a lancé un p'tit jeu : et bien, je dis, merci les stats (je suis toujours curieuse de voir d'où viennent les visites, notamment celles qui n'entraînent aucun comm oui oui, très curieuse ;-)))) qui m'ont amené direct chez les voisines (leur pseudo mais en vrai aussi, puisqu'elles habitent à deux pas de chez moi!!!) et je ne me suis engagée à céder à leur tag si elles se dévoilaient… et me voici donc remplissant ma part du "contrat" (ben oui, elles se sont dévoilées, enfin l'une d'elles pour l'instant, mais on va dire que ça marche ;-)))!

(là, je vois toutes les "anciennes" qui rigolent, mais bon, ma foi, y'a que les imbéciles… hein! et puis ça faisait si longtemps… et bon… bref, je n'essaie pas plus, ok!)

  • Je prends le livre le plus proche :

Allez, pour corser l'affaire, je vous demande de deviner de quel livre je parle… (ça ne devrait pas être difficile, je dois être l'une des dernières à le lire)
Un indice : c'est enfin le tome 3 que j'ai entre les mains après un suspens insoutenable à la fin du tome 2 (et j'ai dû attendre que le lecteur -forcément trop lent- me précédant finisse enfin de le lire, arrrrgh!!!)

  • Je l'ouvre à la page 123, je trouve la 5ème phrase et j'écris les 3 suivantes :
"On pourrait faire disparaître Karl Axel Bodin quelque part au milieu du processus de rééducation. Agneta Sofia Salander disparaîtrait dans les soins de longue durée, avec d'incurables lésions cérébrales. Toutes les enquêtes de police furent réunies à la DGPN/Säpo et transmises à la Section via le secrétaire général."

  • Je dois taguer 5 personnes :
En bon tag littéraire qui se respecte, je m'en vais désigner Rachel (qu'est loin, alors ce tag, c'est pour rapprocher ;-)), et aussi Lilo si elle a le temps (ben oui, je m'en voudrais de laisser passer une telle occasion), et puis encore Virginie (pipelette comme tu es, tu dois bien avoir trois phrases à nous dévoiler???) ;-))), Delphine (si sa connexion se fait rapidement) et enfin… on va dire, la première personne qui s'auto-tague en commentant sur ce message!

7 commentaires sur “Springshop à Valence, le retour [les voisines EDIT]

  1. Moi je ne m’auto tague pas parce que niveau internet chez moi, pour le moment j’espère juste que je vais arrivée à laisser ce com!! juste un petit coucou pour te faire des bises!! (et sourire du fait que tu répondes au tag… quand même!!)

    J'aime

  2. Euh, je peux attendre d’être chez moi pour répondre au tag, hein? Parce que bon, le code des marchés publics (qui est le livre devant mon nez), c’est pas très marrant!!!

    J'aime

  3. et bin…je l’aime bien ce tag…en plus je viens de changer de livre…alors pourquoi pas…;o) et pour ton livre..ouf ouf…je sais pas…mais cela a l’air hard!..;o)

    J'aime

  4. Moi aussi j’aime bien ce genre de tag, mais ça fait une éternité que je n’ai pas lu à part les magasines de création … Et j’ai une pile de livres à lire qui augmente lol
    Des gros biz d’alicette 🙂

    J'aime

  5. Ah Ah, une nouvelle lectrice de Millenium…. A savourer, avant de découvrir le film…
    Au fait, je suis drômoise moi aussi, de passage sur ton blog: bravo!!!
    Moi, je couds mais je n’ai pas de blog (pas le temps, et puis je ne sais pas faire…)

    J'aime

  6. @ caro : je me doutais que tu n’avais pas que ça en tête, voilà pourquoi tu n’as pas échoppé de la cinquième place, juste pour ça ;-)))
    @ virginie : oh, ça peut faire rire, hein, enfin, c’que j’en dis, du moment que tu joues, je suis preneuse
    @ rachel : cela me surprend que tu ne l’ai pas lu, celui-là, c’est quoi donc, alors, le nouveau livre???
    @ alicette : même si tu ne l’as pas lu, alors tu peux tout de même découvrir la page 123, donc si tu ne t’auto-tague pas, je me demande si je ne vais pas t’autotaguer d’office lol
    @ isa : ah je me sens moins seule, d’un coup (et je m’en vais te mailer, une drômoise, tu penses que je ne vais pas râter l’occasion)
    @ lilo : pfioutpfioutpfiout ;-)))

    J'aime

Les commentaires sont fermés.