Non classé

Summertime #7 : Lumières

Picasso nature morte
Nature Morte au Verre sous la Lampe, Pablo Picasso, 1962
Work in progress sous le Soleil dans lequel s'est glissé un p'tit chou-broche offert par Alicette
(merci de ta persévérance envers et contre la poste, et merci de ces si jolis cadeaux, miss!!!)

Je suis rarement touchée par les natures mortes (quelque chose dans leur nom, peut-être?).  Picasso… et ma vision des choses bouge. En attendant mon p'tit chou (vous l'aurez compris, la poste a un peu cafouillé, sur ce coup, et le p'tit chou devait arriver bien plus vite), j'avais d'abord pensé à Arcimboldo et son été , mais Dame Froufrou a fait ici un parallèle aquatique brillant, et ce challenge permet justement d'aller chercher toujours un peu plus loin alors je continue de m'amuser et de chercher!

Pendant les vacances du Mulot, c'est Bliss Cocotte qui recense les participeintres.
Encore de belles découvertes à faire!

16 commentaires sur “Summertime #7 : Lumières

  1. je suis comme toi pour les natures mortes !!! Mais Picasso me surprend tjrs et je crois que mardi nous allons re re re retourner au Musée ici à Barcelone !!!
    et j’adore ton fond …c’est une toile cirée …?
    Et tu vois pour Ophélie, ton intérprétation est peut-être la bonne …en la regardant ainsi je la trouve presque Klimtienne … et donc chère à mon coeur !
    bisous bisous

    J'aime

  2. Jolie grenouille, je profite du dimanche matin et de « l’emprunt » de la connexion de la poste du village pour te féliciter encore une fois pour ce summertime … Ophélie effectivement est un sujet dramatique mais je l’ai choisi pour son intérêt artistique que je trouve envoutant … mais j’avoue m’être aussi poser la question de le mettre ou pas. bon dimanche !

    J'aime

  3. Effectivement, il y a de quoi se réconcilier avec les natures mortes (j’ai le même souci que toi avec celles ci !!). Superbe parallèle !!

    J'aime

  4. je ne connais pas cette oeuvre de Picasso, faut que je regarde dans mon bouquin.
    en tout cas, il y a de l’originalité dans ta présentation, quant au rouge je l’aime en règle générale.

    J'aime

  5. Je pense que tu as laissé une coquille se glisser dans ton texte : arcimboldo. J’avais profité de mon passage au louvres pour les voir en toile et bois pour de vrai ;p
    Quand à Picasso, c’est un de mes premiers amours peinturluresques, et un vrai régal d’aller rencontrer ses oeuvres au musée Picasso à Paris entre autre :))) Voici donc la raison de ta rechecrhe de fraises hihihi
    Les natures mortes de Matisse :))) n’est mort que ce que le peintre ne peut rendre vivant …
    Pour un peu tes summertime me donnerait envie de reprendre les pinceaux …
    gros biz d’alicette 🙂

    J'aime

Les commentaires sont fermés.