Tricot

In the garden of Avalon

Le printemps commence à vouloir prendre la place de l’hiver par chez nous mais, techniquement, le calendrier me donne un peu d’avance : l’écharpe de mon défi est terminée (ET offerte) avant le 20 mars!
Pour preuve :

écharpe côtes anglaises3

Je tricote à la vitesse de l’escargot, et je suis du coup très heureuse d’être arrivée au bout de mes deux pelotes dans un temps raisonnable! L’écharpe mesure moins de deux mètres, je vous avoue : j’avais réussi à projeter d’aller au bout des pelotes en ma possession sans faillir mais je ne me voyais pas commander et ajouter encore une pelote entière!!!

écharpe côtes anglaises2

« Côtes anglaises » ou « point brioche », je n’en sais rien au final mais il donne un rendu très souple et douillet à l’ensemble, et j’ai donc bien rempli mon objectif à ce niveau-là!

L’écharpe mesure 1,40 m sans être étirée (à voir à l’usage), et 20 cm de large.
Je ne sais plus le nombre de mailles montées (hân, oui, c’est pas bien) mais en nombre pair (ça oui, j’en suis sûre, je n’en ai loupé aucune, sinon, je n’aurais pas pu appliquer le tuto).
Et pour changer de fil, j’ai utilisé cette méthode, toute simple.
Laine Phild@r Phil Mikado colori brique.

Le dégradé de la laine a vraiment un effet que j’aime beaucoup et mon papa aussi (miam ce rouge!!!).

écharpe côtes anglaises

1,40 m avec des lisières moyennes, à retravailler une prochaine fois, et juste deux-trois erreurs non récupérées, qui ne se voient pas trop (je ne vois que ça, évidemment, mais honnêtement, c’est assez discret). La plus grosse erreur (un trou. carrément) a été récupérée par ma maman, qui a réussi à redéfaire sans perdre les mailles : à 60/70 cm du début, que j’avais déjà fait et refait plusieurs fois, rappellez-vous, j’aurais tout jeté aux orties si elle ne m’avait pas sauvé la mise, MERCI MAMAN ♥!!!

A voir si cette laine tient mieux dans le temps que celle que j’ai utilisé pour mes bonnets, qui ont déjà un aspect tout feutré. Bien pour démarrer parce que pas trop chère, je pense que c’est vite décourageant de passer autant de temps sur un ouvrage pour qu’il perde si vite un bel aspect, donc à creuser pour la suite!

Je prends goût au tricot, même si je suis loin de la perfection et surtout, très loin de savoir récupérer mes erreurs en toute autonomie 😀
Bonne activité pour occuper les mains en regardant d’un oeil distrait une série relaxante à la télé le soir! A suivre…

Pour la petite histoire, ce mois-ci, je vais passer mon tour pour le défi de Clo. Je veux travailler sur une toile de mon Safran, mais je souhaite terminer d’autres choses en priorité (Hélène, ça avance, ça avance!!! et puis, je n’oublie pas mes deux envies issues de vos jolis envois d’étrennes, Ysa et Danièle).

Alors… rendez-vous le 27 pour Pinterest!

 https://player.vimeo.com/video/200687421

 

Enregistrer

15 commentaires sur “In the garden of Avalon

  1. franchement on ne voit que sa beauté à cette écharpe. Bravo à ta maman. comme toi, j’ai pour objectif de me débarrasser de deux boulets tricots (je te l’ai sûrement déjà dit je radote) mais ai déjà attaqué une marinière printanière…3 trucs en même temps sur les aiguilles ça m’énerve mais dès que ça se corse je ne peux plus papoter en même temps, et commence un truc plus facile…le safran est un vrai pur bonheur, anne-clo est partie à l’école ce matin avec son jean noir cousu pendant les vacances, j’ai trouvé ça bien plus cool à coudre que deux sweats soit disant super easy du dernier burda….tu vas devenir accro! poches arrière, surpiqûres et passants de ceinture peuvent être zappés sans pb

    J'aime

  2. franchement on ne voit que sa beauté à cette écharpe. Bravo à ta maman. comme toi, j’ai pour objectif de me débarrasser de deux boulets tricots (je te l’ai sûrement déjà dit je radote) mais ai déjà attaqué une marinière printanière…3 trucs en même temps sur les aiguilles ça m’énerve mais dès que ça se corse je ne peux plus papoter en même temps, et commence un truc plus facile…le safran est un vrai pur bonheur, anne-clo est partie à l’école ce matin avec son jean noir cousu pendant les vacances, j’ai trouvé ça bien plus cool à coudre que deux sweats soit disant super easy du dernier burda….tu vas devenir accro! poches arrière, surpiqûres et passants de ceinture peuvent être zappés sans pb

    J'aime

  3. @ C&M : je suis contente de moi, malgré ses imperfections et puis… c’est ma première écharpe (à presque 44 ans, il n’est jamais trop tard!!!). et je te comprends d’avoir entamé plusieurs projets à la foi, c’est vraiment une activité à faire en faisant autre chose (même si pour l’instant, je passe plus de temps à regarder mes aiguilles que l’écran de la tv), à suivre chez toi TROIS tricots aboutis alors, chic chic :p et je suis sûre pour le safran, reste à prendre le temps, la semaine prochaine j’espère!!! (et je trépigne d’impatience, pas pour aujourd’hui a priori, vivement demain!!!)

    J'aime

  4. Wow, 1m40 d’écharpe, c’est déjà énorme !
    Moi j’ai quatre encours … dont un boulet de chez boulet pour moi et deux pour ma grande … dont un pour le printemps … et un hiver plein hiver pour mon fils adoptif … Il est pas près de le mettre ah ah ah !
    En tout cas, la couleur est super belle, les imperfections où ça ?
    & pour la laine, la vie est trop courte pour tricoter cheap 🙂 !

    J'aime

  5. @ Cyqlaf : un peu court pour vraiment s’emmitoufler mais… interminable à tricoter!!! aïe aïe aïe les projets boulets, je compatis, euh, ton fils adoptif, il va plus grandir? parce que si tu lui fais un pull, attaque tout de suite la taille supérieure :p hihi, pour les imperfections, je les ai subtilement planquées sur les photos, et elles sont pas trop grosses, sinon, j’aurais pas osé l’offrir!!! Et oueh, j’crois bien que voilà, j’ai compris l’addiction des tricoteuses, elle vaut largement celle des couturières, et me v’là bien, tiens!!!

    J'aime

  6. Très jolies mailles !
    Mmmm, j’aime les côtes anglaises, des côtes qui ont du ressort…
    Et puis bravo, c’est long 1,40 m ! Heureusement qu’il y a les changements de couleurs, pas vrai ?
    Tu peux être fière de toi, tes mailles sont très régulières
    Bises

    J'aime

  7. @ Hermine : tout dépend d’où on habite, la Drôme nous offre des après-midi à 18° (si on se planque du vent!), mais oui, l’hiver n’est pas fini, mon père en profitera peut-être un peu quand même…
    @ I comme D : merci du compliment, j’ai eu du mal avec ce fil qui tantôt s’épaississait, tantôt se dédoublait, mais je suis contente de moi et oui, heureusement qu’il y a les changements de couleurs, j’ai adoré ce rouge au milieu du gris/bleu!
    @ Piquepique : je découvre, je découvre, et c’est perfectible, mais l’optique d’y prendre du plaisir est d’ors et déjà remplie 🙂
    @ Cabane Alaska : la laine est très douce (30% laine peignée/70% acrylique) et… rien que tu ne saurais faire toi aussi 😀 (après le trendy châle, l’écharpe!!!)

    J'aime

  8. Bravo d’en être venue à bout, elle est très jolie! J’ai renoncé au tricot (hormis une misérable couverture de poupée au point mousse) parce que j’ai le même problème que toi: je suis incapable de réparer seule mes erreurs! Pourtant c’est une activité agréable, manipuler la laine en hiver, hmm quel plaisir!

    J'aime

  9. @ Thé Citron : merci, j’espère bien pouvoir progresser de ce point de vue, parce que j’aime beaucoup en effet manipuler la laine, et m’asseoir tranquille en face de la tv pour occuper mes doigts… jusque là, il n’y avait que le point de croix, mais bon, je n’en ai pas besoin de tonnes dans ma maison, alors que le tricot ouvre le champ des possibles 🙂
    @ Lilou : tu me rassures, je n’avais pas l’impression en me lançant que ce serait plus long que le point mousse, mais ça prend beaucoup de laine, le vendeur m’avait tout calculé pour une écharpe de 2 m et je suis loin du compte!!! et oui, les teintes sont vraiment chouettes, c’est mon papa qui a choisi et j’ai aimé suivre les changements discrets de couleurs…

    J'aime

Les commentaires sont fermés.