Couture

Statement

Tout a commencé par un beau jour de vrai printemps ensoleillé (c'était il y a longtemps, genre 3/4 semaines, on oublie vite qu'il a fait si chaud, à un moment). Le moment crucial où, comme chaque saison, nous comptons avec ma fille quel tshirt s'est suffisamment étiré entre deux saisons pour qu'il lui aille encore malgré les centimètres pris en douce, et si les pantalons feront "feu de plancher", ou pas (en général, ce n'est pas "ou pas").

J'avais quelques indices quand même avant que le fameux sac d'habits ne descende de son étagère. J'ai pris récemment les mesures de la demoiselle pour réaliser une première Mélilot (terminée depuis lundi, je vous montre bientôt) dans le tissu à carreaux qu'elle s'était choisie (oui oui, à carreaux, je vous montre bientôt, promis) et, sans appel et finalement, pour mon plus grand plaisir (et confort aussi il faut le dire) nous avons basculé du côté obscur "femmes" : ça y est, elle fait du 34.

Statement ottobre pas à pas le chemin devant

Pour mon grand confort parce que du coup, quand j'investis dans un patron, je le regarde sous l'angle double emploi (pour elle et pour moi). Non pas que nous ayons le même style vestimentaire, vous vous en doutez bien (à 12 et 44 ans, ce serait surprenant quand même), mais parce que les modèles versatiles, j'adore les décliner (exemple parfait, cette fameuse Mélilot).

Autre constat pour les bas de la garde-robe : elle va cruellement manquer de shorts. Alors oui, de short, mais aujourd'hui je vous montre un… tshirt!?! Rien d'incohérent contrairement à ce qu'il semble, elle manque aussi cruellement de tshirt (enfin, de moins en moins, j'en ai sorti quelques uns du pied de biche pendant les vacances!), mais c'est la recherche d'un patron de short basique sympathique en chaîne et trame qui m'a poussé vers ce numéro d'Ottobre de printemps-été.

En fouillant de par le net, je n'ai rien trouvé chez les indépendants qui me plaise fonction du style de la demoiselle. Du coup, j'ai cherché ailleurs.
Je n'avais jamais testé ce magazine, ni pour enfant, ni pour adulte. Mais en le découvrant dans mon kiosque, les modèles m'ont paru bien basiques et donc bien exploitables pour elle, et pour moi. J'y ai surtout trouvé un short qui devrait pouvoir convenir à ma L. dans le tissu qu'elle a en tête (des p'tites planètes trop choupis, on en reparlera).

En bonus et en creusant, c'est aussi là que j'ai dégoté un parfait tshirt basique, qui convient mieux à ma L. que le cintrage du plantain, et qui m'a permis de tenir une autre de mes promesses…
Le motif de Keith Harrings que vous voyez provient d'un tshirt "Petit b@teau", ma L. étant fort dépitée que le format 16 ans ne lui aille pas du tout niveau forme (trop masculin) : qu'à cela ne tienne, j'ai acheté le modèle 4 ans, découpé le motif pour l'ajouter sur ce parfait tshirt basique et ça y est, voici ma L. avec un tshirt "Keith Harrings" qui lui va!

Statement ottobre pas à pas le chemin motif

Rien à redire sur le patron, ni sur le montage : sans trop suivre les explications du magazine, j'ai utilisé mes habitudes "plantain", et ça a roulé, ça taille top, ça s'emboîte top, bref, je suis bien contente de ce premier essai de cette marque de patron.
Par contre, comme j'ai choisi d'utiliser une bande d'encolure différente que celle conseillée (en bord côte, je n'ai pas encore testé, mais ça va venir, pour d'autres modèles du magazine), j'ai choisi une formule "mesure de l'encolure x 0,70" trop serrée. Pour les prochains (la version noire est prévue pour le spectacle de danse), je ferai plus grand, ça évitera les pli-plis.

Pour le tissu, rien à redire non plus, c'est un jersey de coton blanc de tissus.net, d'une belle tenue, pas trop fin ni trop transparent… A réutiliser avec plaisir.

Et la cerise sur le gâteau, c'est que j'ai utilisé mon aiguille double avec bonheur et réussite pour la première fois de ma vie de couturière je crois bien (avant, ça n'allait pas, ça gondolait, ça ne faisait pas le point arrière correctement…) (mince, j'ai oublié de faire une photo focus!), le passage de ma machine chez le docteur des machines semble ne pas y être étranger : vive le réglage! Je ne vous dis pas que je n'ai pas frémi (à chaque morceau à coudre, manches, ourlet, col, j'ai chaque fois re-testé sur petits bouts avant de me lancer), mais je suis contente du résultat!
Et j'ai fait plaisir à ma fille, ce qui est primordial, vous en conviendrez 🙂

Statement ottobre pas à pas le chemin dos
Tshirt Statement, modèle Ottobre design femme 2/2017, jersey coton bio blanc, taille 34. Modifications : bande d'encolure.

Ces temps-ci, je couds donc beaucoup de jersey et je commence à réfléchir à l'achat d'une surjeteuse, donc… je suis preneuse de tous les conseils que vous auriez à me donner pour faire le bon choix!

Et pour finir toujours en douceur, une petite photo avant usage (il y a de la matière à créer dedans et aussi un petit challenge tricot à venir… !) de l'enveloppe fort jolie dont j'ai été destinataire la semaine dernière pour mon anniversaire… Encore merci Cécile, tu m'as bien gâtée! 🙂 (et puis, il n'y a pas à tortiller, j'ADORE l'art postal, c'est tellement plus gai que les enveloppes de factures!!!)

IMG_1298

15 commentaires sur “Statement

  1. Hiii mais j’ai déjà vue cette enveloppe quelque part ! /* Y a pas à dire, c’est beau ! */
    & sinon, moi aussi, je mate les patrons des deux côtés ! /* 32-34 bientôt pour les filles !!! et l’autre « bout » des tailles pour la Reine Mère ! */ Mais j’ai encore un peu de temps devant moi, j’anticipe 🙂 !!! en tout cas, bravo pour le tiche et vive les (grandes) filles !!! /* Mon bébééééééé !!! */

    J'aime

  2. et bin tout classe ce t-shirt….et il va bien a ta fille didonc…qu’elle a grandi…ouahhh…et sympa ces cadeaux….tu l’as bien merite….;)

    J'aime

  3. en voilà une que le voisin n’aura pas 🙂 superbe ce tish même si je trouve ça un peu complique d’acheter un tish pour avoir le motif en plus de la surjeteuse tu devrais songer à la scancut….après avoir essayé la LIDL (pourrie) je suis passée direct à la rolls royce : baby lock mais je crois que junki en fait des tops aussi. J’ai fait la bêtise de prendre recouvreuse/ surjeteuse à la fois j’hésite souvent à changer de mode. Si tu as de la place il vaut mieux prendre une recouvreuse et une surjeteuse….

    J'aime

  4. @ Cyqlaf : et oui, c’était moi l’heureuse destinataire!!!! 🙂 et oui, les filles, beh, c’est dingue, elles grandissent, ma foi, c’est rigolo : elle est partie avec mes chaussures pour le week-end!
    @ Liochka : c’est chouette, oui, et j’espère que ça fait un peu sourire les postiers, mazette!!!
    @ Rachel : oui, toi qui as dû l’apercevoir au fil du blog, elle a bien grandi en effet… la vie, quoi!
    @ C&M : exactement! et Lila est contente malgré une petite étourderie de ma part donc tant mieux 🙂 et oui, bien sûr que ça complique, m’enfin, pas tant que ça là, puisque c’était vraiment ce motif qu’elle voulait, je creuserai l’histoire d’une scancut une autre fois 🙂 par contre, merci de me donné des infos « surjèt' », pour la version LIDL, j’avais déjà lu ça sur le net, donc ça me confirme, je vais regarder ce que tu me dis. ce sera une seule machine par contre, parce que mon espace couture n’est pas extensible… Tu utilises tout toi alors?

    J'aime

  5. Le bonheur de ta Demoiselle est éclatant !!! Un vrai basique à décliner à l’envie pour une garde-robe de Teen bien dans ses baskets 🙂 Pour la surjeteuse, j’ai une 3034D Brother et j’en suis plus que ravie 😉 xoxo

    J'aime

  6. @ Lilou : oui, et le reste de la séance photo était de la même veine! merci pour le conseil « surjeteuse », je creuse l’affaire 🙂

    J'aime

  7. Très joli, un modèle à porter tout l’ temps !!!
    70 % est un peu juste pour la bande, oui, ça et dépend des jerseys..
    Bon week-end !

    J'aime

  8. Joli le tee-shirt de ta fille, une version unique que ses copines envieront !
    J’aime beaucoup Ottobre et avec quelques magazines, on obtient une bonne patronthèque.
    Pour la bande d’encolure avec Ottobre il faut la calculer en fonction de l’élasticité du jersey. Pour une élasticité de 20 à 30 % c’est 0.85 %.
    Hâte de voir cette mélilot à carreaux ! :D)

    J'aime

  9. Bravo à la maman magicienne ! L. a raison et bon goût : l’appliqué est sympa !
    Belle finition pour l’encolure ! Si, si ! On voit ta couture double !
    Bon week-end ! Moi, j’ai un peu la tête sous l’eau…. 🙂

    J'aime

  10. @ Hermine : merci oui, j’ai fait en fonction des indications du magazine, qui parlait plutôt de bandes-côte donc plus extensibles que mon jersey… Bon week-end à toi!
    @ Cabane Alaska : en tout cas, il lui plait! et comme je le dis à Hermine, c’est noté 0,7 sur mon Ottobre, mais ils parlent plutôt de bandes-côte, donc plus extensible en effet… Pour la mélilot, ça arrive dans la semaine 🙂
    @ I comme D : elle a du goût cette petite 😉 C’est vrai que cette couture à l’aiguille double finit parfaitement les tours… ça progresse par ici (et je me disais aussi… j’espère que la tête sous l’eau, c’est pour des trucs sympas?) Bon week-end à toi

    J'aime

  11. et bien tu as fait plaisir avec ce chouette Tish customisé et c’est l’essentiel, et puis tu as testé Ottobre, de bons basiques… et puis si tu investis dans une surjeteuse, tu verras comme c’est bien, je me demande encore pourquoi je ne l’ai pas achetée avant….

    J'aime

  12. @ Piquepique : je passe à la version noire ce matin, nécessaire pour le spectacle de danse (je le customiserai après, la tête de mort version  » dia de los muertos » ne s’accommodera pas trop au thème du fantôme de l’opéra!!!) et… je réfléchis fortement à la surjeteuse (t’as quoi, toi? facile à prendre en main?)

    J'aime

  13. Et ben nickel ce tshirt !
    et j’attends le short (à moins qu’il n’ait déjà été fait…j’ai pas tout fouillé! Ma 14 ans a aussi basculé côté femme et manque de shorts,au moins. J’ai fait que le placard de la plus petite ce we..
    sinon niveau surjeteuse, j’ai une Brother 4034D et ça le fait 😉

    J'aime

  14. @ Mam’gal : j’ai oublié de préciser que j’avais remonté l’encolure pour ma demoiselle, de 4 cm, c’est pas rien, et je me suis plantée dans la version noire, qui du coup tombe dans mon escarcelle (il fera moulant sur moi, quand il est prévu un peu large normalement), et j’ai dû en refaire un en quatrième vitesse, pour le spectacle de danse du week-end prochain… Pour le short, ça viendra, j’attendais le soleil (qui se décide, donc… ça va arriver), il est tout simple, pas de revers, rien, justement, tout simple… et oui, ça pousse à la couture, ces demoiselles qui grandissent! Merci pour la surjeteuse, je me note la référence, pour continuer la réflexion.

    J'aime

Les commentaires sont fermés.