Couture

Mélilot [#D&D, première du nom]

Sacré graal!

Après des années de vie de couturière, voici devant vos mes yeux ébahis, sortie de sous mon pied de biche… ma première. vraie. CHEMISE!!!
Col, pied de col, patte de boutonnage, plaquette de manches et tout et tout.

Tadaaaam!!!

Pas à pas le chemin mélilot devant

Et oui, en bonus, devant vos mes yeux ébahis (bis), une première. vraie. chemise… A CARREAUX!!!

J'ai fait péter les raccords pour satisfaire mon envie du challenge (trop longtemps que les mots "j'ai fait les raccords" me faisaient de l'oeil sur vos blogs) et l'envie de ma L. qui craque sur les chemises à carreaux depuis toujours : une au minimum par taille, souvent bleue, dans sa garde-robe, depuis des années.
Lors de notre virée à Toto Lyon il y a quelques temps, ce coupon n'a pas échappé à son oeil de plus en plus aiguisé.

  Pas à pas le chemin mélilot raccord colPas à pas le chemin mélilot raccord côtés Pas à pas le chemin mélilot raccord poche
Les raccords : le devant, bien entendu, les poches poitrine (grande fierté), les côtés (ça se voit moins mais je trouve que j'ai plutôt bien réussi à aligner les traits, malgré la couture anglaise), et petit bonus-plaisir : le col, oh yeah!!! J'ai utilisé la technique évoquée dans ce topic (celle de l'épinglage du tissu hyper précis avant la coupe) qui demande du temps et de la précision patiente, mais qui vaut largement le coup : quelle satisfaction!!!

Pour le reste, à mon actif, une robe-chemise, où j'avais pu constater que le montage de col, finalement, n'était pas le monde que je m'en faisais… mais point de bas de manches technique alors à réaliser.

Même si, comme d'habitude je dirais, les explications du livret D&D sont bien réalisées et complètes et surtout, que les pièces s'emboîtent tip-top, j'ai complètement buggé sur celles concernant la fameuse plaquette de manche, et puis étourdie un jour, étourdie toujours (surtout en couture, en ce qui me concerne), j'ai monté mes manches… à l'envers. Enfin, c'est-à-dire que j'ai réalisé les plaquettes sur l'envers de la manche, je ne m'en suis rendue compte qu'après montage et coutures anglaises. Vous dire si j'ai pesté, mais j'avoue ne pas avoir eu l'élan et le courage de tout redéfaire au risque d'abîmer, et je n'avais pas assez de tissu pour recouper deux manches…
Petit brief avec ma L., qui se tamponne un peu de l'erreur (et puis… elle tient à ma sérénité) et j'ai admis que pour une première, je ne m'en sortais pas si mal, puisque l'erreur est aussi due en partie au fait que mon tissu n'a pas vraiment d'endroit-envers, le tissage étant parfaitement régulier des deux côtés (comprendre : j'ose espérer que je ne ferais pas la même bêtise si j'utilisais un tissu à endroit différencié. Quid de mon envie de Mélilot en crêpe blanche? faudra que je marque*!!!).

Pas à pas le chemin mélilot manche

Arrivée à ce stade assez vite après la découpe, un peu désenchantée, j'ai laissé la chemise en déshérence quelques temps avant de me décider à la terminer.

Les bracelets de manche m'ont aussi demandé une bonne concentration (je sais pas, d'habitude, les explications D&D me paraissent limpides, bref), mais j'ai vaincu.
J'ai serré les fesses pour le nombre de boutonnières à réaliser, et puis patiemment cousu les 12 boutons nécessaires (récup de chemises de mon père, utilisées pour les sacs à vrac, rien ne se perd!!!).

Pas à pas le chemin mélilot dos

Ah oui, j'ai coupé en taille 34, ça laisse à ma L. un peu de marge, mais pas tant. Et j'ai supprimé les pinces poitrine, en raccourcissant le patron à la hauteur et de la profondeur de la pince, donc le devant milieu est un peu plus court qu'il ne devrait, ma méthode supprime d'ailleurs un bouton. Je trouve que ça ne modifie pas tant la silhouette finale mais je testerai une autre façon de faire une prochaine fois (ça doit jouer un peu sur la largeur du bas, après réflexion…).
Un p'tit look casual cool, tout en ayant le style chemise. Bon mariage!

Pour la séance photos, on a cumulé toutes les coutures de ces derniers temps sur une même séance d'essayage, un moment où ma L. était hilare tout du long… Difficile de sortir les photos ad hoc, on a bien ri!

Bilan : malgré mes erreurs et les petites imperfections, je suis contente de m'y être enfin essayer, et puis j'ai hâte de récidiver, pour moi, ce coup-ci 🙂
Mais avant ça (et avant mon safran, ma nouvelle arlésienne), le temps encore frais me permet de replonger en mode "pyjama pour moi" (avec une guest star en prime, teasing de folie)…
A suivre très prochainement 🙂

  Pas à pas le chemin mélilot étiquette

* au sujet du marquage, petite mésaventure avec mon sorbetto joli : après lavage, les marques à la craie orange ne sont pas parties (sur la chemise, après vérification, reste une trace, heureusement à l'intérieur d'une des poches)… Grumpf… Si vous avez des trucs pour enlever, je suis preneuse! Et en attendant, je me suis racheté une autre craie… blanche!

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

15 commentaires sur “Mélilot [#D&D, première du nom]

  1. Une pure merveille cette chemise! Bien plus jolie que celle que le voisin t’a piquée fait gaffe! Bravo bravo bravo. Tu fois avoir envie d’en coudre des tonnes d’autres : blanches, en Liberty, en vichy….t’es une vraie pro ma flo. L doit être super fière de sa maman!

    J'aime

  2. ouah il est geniiiial…vraiment ce pas a pas est superbe…et dans les details….ouiii…;)

    J'aime

  3. @ C&M : rhooo, tu me fais rougir, Hélène, et je suis sûre que la mélilot du voisin était bien aussi jolie (et mieux réussi techniquement, toi, la super-pro de la chemise !). Et oui, tu as raison, j’ai envie d’en faire plein, sauf que je cours après le temps, et que j’ai des besoins « jersey » avant ça… Je n’ai certainement pas dit mon dernier mot pour Mélilot!!!
    @ Rachel : merci merci ma belle, je me suis bien appliquée en tout cas, malgré les étourderies 🙂
    @ Lilou pour L : hihi, merci merci, tu me fais un bien beau compliment même s’il est sûrement un poil exagéré :p

    J'aime

  4. Jolie jolie jolie !!!
    Jolie brin de fille, jolie chemise, jolis raccords ! /* & je suis toujours aussi FAN de ta robe chemise, l’imprimé, tout ça, tout ça !!! */
    Bon et ce Safran ? /* demande la nana qui n’a toujours pas de Port sur les fesses !!! */

    J'aime

  5. Whaou ! Bravo pour cette belle Melilot, pour les raccords tip top !
    Sur les photos on aperçoit le sourire de ta fille… elle est ravie de sa chemise et fière de sa maman ! :D)
    Du coup tu vas avoir une chemise à carreaux dans les tons bleus à lui faire tous les ans !
    Bon maintenant que tu sais faire tu vas pouvoir décliner à l’envie (pour toi)…. enfin si tu trouves le temps ! :D)

    J'aime

  6. @ Cyqlaf : Merci miss pour tous ces compliments (voui ma fille est un joli brin de fille :)) je me suis bien éclatée (et merci pour la robe chat, je l’adore, même si je la porte peu, faut bien avouer) et le safran beh… ça arrive, ça arrive, j’ai finalement dégagé des jours de repos pendant lesquels je compte bien… COUDRE!
    @ I comme D : hihi, ma L a bien aimé ton comm, et merci du compliment, je trouve toujours ça perfectible, mais j’en suis déjà contente, et c’est adorable de ta part!
    @ Piquepique : voui, un sacré challenge pour moi, en effet, j’en suis bien contente, et j’ai hâte de continuer… en prenant mon temps 🙂
    @ Ortisse : merci d’avoir pris le temps de laisser ce très gentil comm 🙂 Je vais passer à un projet plus simple pour m’en remettre… avant de replonger!

    J'aime

  7. Bravo ces raccords sont parfaits! Moi je suis nulle en raccords!une bien belle chemise, il va falloir en recoudre une tous les ans alors si j’ai bien compris.

    J'aime

  8. @ Teï : merci c’est gentil, la chance du débutant, en ce qui me concerne, puisque c’est ma toute première tentative de raccords! La technique de l’épinglage du tissu m’a paru longue, mais efficace… A retester et oui, au minimum, sûrement dans un an 🙂 (cela dit, elle va peut-être changer de goûts d’ici là, à son âge, ça pourrait bien!!!).

    J'aime

  9. @ Hermine 123 : merci, j’suis bien fière de moi (pour les deux aussi :))
    @ Brelok : c’est ma première fois, comme quoi, c’est possible, je n’aurais pas juré pouvoir le faire tant que je n’ai pas vu le résultat! A tenter, tu vois!!!

    J'aime

Les commentaires sont fermés.