Couture·Le 27 c'est Pinterest

L’autre blouse [le 27, c’est Pinterest]

D’abord, j’ai craqué pour ce tissu improbable pour moi qui n’aime généralement pas la dentelle anglaise blanche, surtout en total look. Comme quoi les goûts peuvent varier. Pour moi, il a suffit d’un beau tissu…

Pas à pas le chemin Stockholm dentelle anglaise dentelle

J’ai réfléchi un moment sur les options qui me faisaient envie pour mettre en valeur ce joli tissu ET que je puisse le porter avec plaisir. J’ai ensuite épinglé cette tunique et puis aussi celle-ci, dont je vous ai parlé.
Finalement, j’ai opté pour la simplicité la plus contemporaine possible.

Pas à pas le chemin Stockholm dentelle anglaise devant
J’ai craint que les petits plis épaules de la Joy, qui ne me choquent pas du tout sur ma version wax, fassent trop « jeune fille en fleur » au premier degré sur moi. Et je ne voulais pas des basques de la Stockholm, ni aux manches, ni en bas du corps (même motif, même punition).
Maximum sobriété.

Pas à pas le chemin Stockholm dentelle anglaise 3-4

C’est là où on voit que chacune d’entre nous a ses latitudes particulières de portabilité : la silhouette, les cheveux, la carnation, la rondeur du visage, le style… ou l’histoire de vie.
Pour moi, c’était « aucune franfreluche » ou… ça allait raconter une histoire qui n’était pas la mienne!

Pas à pas le chemin Stockholm dentelle anglaise dos

Pour la longueur des manches, j’ai fait avec mon coupon de tissu : j’avais craqué sans aucun projet en tête sur un mètre de cette dentelle anglaise un peu au-delà de mon budget tissu habituel, pensant que je l’utiliserai avec parcimonie, et pas en intégralité… Du coup, j’ai fait rentrer les manches à la possibilité maxi, et ça donne cette longueur au coude, qui me va bien pour la saison actuelle (pour info, c’est la longueur – 1,5 cm du haut de la manche, sans les basques).

Pas à pas le chemin Stockholm dentelle anglaise col

Côté réalisation, ça glisse tout seul, surtout sans aucune option (ni fente capucin au dos, ni basque aux manches ou en bas, ni… rien).
J’ai opté pour un 38 en réduisant un tout petit petit peu les marges de coutures (de 2 mm), en creusant l’encolure d’1 cm, et en abaissant les pinces de 1,5 cm et je trouve ça parfait au porté comme au visuel. Après le plantain et la belladone, la Stockholm devient donc l’un des patrons que j’ai le plus souvent réalisé à ce jour, c’est vraiment drôle de voir les créations qui en sortent, toutes différentes : 3 versions, 3 hauts qui n’ont rien à voir!

Pas à pas le chemin Stockholm dentelle anglaise devant sorti
Pas à pas le chemin Stockholm dentelle anglaise dos sorti

Pas de biais possible dans le tissu, j’ai donc recherché un biais léger, mission bien difficile par chez moi, du coup, j’ai opté pour un biais en lin, plus souple que les biais polycoton habituels. J’aurais pu tenter un biais fait maison dans un voile de coton, mais j’avoue, j’ai fuit devant la galère pressentie…

Patron : Stockholm, Atelier Scämmit
Taille : 38
Modifications : réduction des marges de coutures (- 2 mm), encolure devant creusée (- 1 cm), pinces abaissées (1,5 cm), manches raccourcies (- 1,5 cm).
Matières : dentelle anglaise coton et biais lin blanc Géka Valence.

Rayon portabilité : je suis bien dedans!!! et ça va bien à mon jean, plutôt en version rentrée, je préfère, à voir avec d’autres pièces de ma garde-robe. Remarque saugrenue, je vis dans une région de vents, et la dentelle anglaise, ça laisse vraiment bien passer l’air (super quand le chaud est là, un peu saisissant lorsque le vent vient du nord!!!). La transparence n’est pas si importante que les-dits trous pourraient laisser penser, avec un soutien-gorge chair « spécial tenues d’été » que j’adore, personne ne m’a taxé d’attentat à la pudeur lors de ma première sortie (sont gentils, les gens). A suivre, à suivre…

Bon, après ces coutures en série, je m’inquiète quand même pour le rendez-vous de la garde-robe capsule de Clo (euh… si, par exemple, je sifflote, ça se verra que le safran joue toujours l’arlésienne?).
A voir si ce week-end me permet de rectifier le tir!

Et vous, qu’avez-vous bricolé pour le 27? (des cadeaux pour la fête des mères?)

 //www.ultimedia.com/deliver/musique/iframe/mdtk/01590560/article/xpqv8s/zone/1/showtitle/1/

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

18 commentaires sur “L’autre blouse [le 27, c’est Pinterest]

  1. oh deja…j’adore ce tissu….ooohh oui didonc…alors j’adore ton chemisier….ouiii…;)

    J'aime

  2. tu as eu raison de craquer pour cette dentelle, le motif est superbe
    et j’aime bien ta blouse à l’histoire personnelle, rien ne va mieux que rester soi même…à bientôt pour le safran, si si!!!

    J'aime

  3. @ Piquepique : on est bien d’accord, trouver ce qui nous convient à nous-même est bien la priorité 🙂 et le safran… arrive (encore une histoire de fou, à venir pour le défi capsule)!!!
    @ Saperlicousette : hihi, oui, j’en porte peu, du blanc, ça me va mal au teint, mais là, j’ai craqué et oui, il est bien agréable à porter 🙂

    J'aime

  4. La dentelle anglaise ? Indémodable ! Une étoffe pour toi !
    Portée sur un jean… une touche de féminité tout en échappant au côté « jeune fille en fleur » comme tu dis !
    Tu as eu raison de choisir la sobriété pour le modèle ; place à la splendeur du tissu !
    Superbe pour le travail comme pour le loisir 🙂

    J'aime

  5. Superbe. Un vent de modernité souffle /* par les trous-trous */ sur le romantique de la broderie anglaise ! & j’aime ça !

    J'aime

  6. @ I comme D : j’aime beaucoup ma tunique, à tel point que j’ai regretté ce matin de pas pouvoir l’enfiler avec le pantalon que je voulais mettre (ça aurait fait vraiment jeune fille en fleurs… avec mon safran fleuri!!!). et oui, sobriété, parfois, c’est bien comme ça!
    @ mam’gal : ravie de te donner envie, elle est en plus d’une réalisation très simple 🙂
    @ CYQLAF : oh merci, m’dame!!! hihi oui, ça souffle, ça souffle!!!

    J'aime

  7. @ Anne-Françoise : merci de ton compliment, je la porte encore aujourd’hui même, je suis vraiment contente de mes choix 🙂

    J'aime

  8. Très jolie blouse ! Un bon duo cette Stockholm et cette broderie anglaise !
    Et belle association avec ton jeans, rentrée moi aussi je préfère ! :D)
    Belle pièce dans ta garde-robe ! Bravo !

    J'aime

  9. ha ha j’en ai aussi publié une il y a peu, enfin, pas une stockholm, une japonaise. bien sympathique ta blouse (mais bon avec les volants tout ça….j’adore! j’aime les franfreluches que veux-tu mais alors pourquoi j’aime ce que tu couds?hein pourquoi?) bon je crois que je suis fatiguée je délire un peu là…Tu as cousu un basique qui ne se démode pas, c’est sympa quand même!

    J'aime

  10. @ Cabane Alaska : merci, oui, ça fonctionne bien ensemble, broderie anglaise et jean 🙂 Et cette Stockholm est décidément bien simple à réaliser!
    @ Teï : moi aussi, je peux aimer les fanfreluches… mais surtout sur les autres! Parfois, on aime un truc mais pas moyen qu’il nous aille… Et je viens d’aller voir la tienne, elle a aussi une belle simplicité 🙂

    J'aime

  11. @ vieille morue : t’inquiète, je t’ajoute dans ma liste d’envoi manuelle (jusqu’à ce que je me décide à passer sur wordpress… un jour prochain), merci pour la tunique 🙂

    J'aime

Les commentaires sont fermés.