Couture

Sur Toi [Envol – Atelier Scammit]

Les gens heureux n’ont pas d’histoire.
Si l’on en croit la littérature, le cinéma, les chansons, quand tout se passe bien, on coupe sur « ils vécurent heureux et eurent beaucoup d’enfants » et… Voilà. Imagine le reste. Ou pas.

A croire qu’il en est de même en couture.

Que les pressions se fassent la malle, que le sens du stretch ait joué les filles de l’air, et me voici lyrique à vous conter l’aventure et les embûches, les rebondissements et la fin, souvent heureuse au demeurant… parce que j’essaie tout de même de voir le bon côté des choses, ne serait-ce que dans l’apprentissage!

Mais que la couture se passe bien, se déroule sans heurts, prise par la main par l’expérience ou un bon patron, et voici un article sobre, serein et, peut-être, sacrément moins drôle!?

P1070007 (2).JPG

Seulement, je ne vais pas inventer des péripéties là où il n’y en a pas eu une seule ou à peine. Mais… reprenons au début.

Au début, il y a Atelier Scammit.
J’aime d’amour toutes mes tuniques Stockholm, réalisées sur la base de la version gratuite du patron, au moment de son lancement. Je suis souvent charmée par les autres patrons de la marque, mais j’avoue, j’ai du mal à tout suivre, je ne peux (et ne veux) pas acheter à tout crin, d’autant qu’en vérité, je n’ai pas le temps de tout coudre (et encore moins de tout porter!) donc, fi de mon inclination naturelle, je résiste.

P1070009 (2).JPG

J’avais repéré la prochaine sortie à venir en mode « jolie ouverture dans le dos » en me disant que peut-être je pourrais craquer sur ce patron-là, histoire aussi, quelque part, de remercier la créatrice pour mes jolies Stockholm « gratuites » (vous suivez le raisonnement?).
♥♥Mode « patiente » on♥♥
Et puis l’été est passé et ma rétine a été envoûtée.
Et puis j’ai craqué… sur ce tissu-là pour mon prochain sac d’hiver (pas que le mien soit en rade complet mais… l’envie irrépressible, là, tout de suite, de tester ce coton huilé… la flamme qui attire le papillon… N’allumez pas le coton huilé, il pourrait prendre feu).
Le rapport avec mon Envol?
Vous connaissez la légende dite « des frais de port gratuits »?
Un besoin (allez : une envie!). Une commande.
Mais il vous manque juste quelques petits euros pour arriver aux frais de port gratuits, ce serait bête de payer ces fameux frais alors qu’en craquant sur un petit truc en plus, vous avez le fameux petit truc EN PLUS et vous ne payez pas plus cher puisque… les frais de port sont gratuits. CQFD. (Vous avez vu comme la méthode du « petit truc en plus » est insidieuse?)
Allez, essayez de me dire que vous êtes la raison-même et que ça ne vous arrive jamais, essayez, juste un peu…
Bref, 2+2 = un patron Envol dans mon panier.

Evidemment, je n’ai pas craqué pour le nouveau patron tout beau tout neuf d’Atelier Scammit, et je n’ai toujours pas cousu mon sac en coton huilé mais… j’ai cousu mon Envol!
♥♥Mode « patiente » off♥♥

P1070012 (2)

C’est là que l’histoire devient d’une simplicité désarmante.
Sûr qu’il faut un peu de temps et d’application pour coudre cette tunique qui n’est pas si simple de construction qu’elle pourrait paraître, mais la seule étape qui m’a paru obscure à la lecture du livret est limpide quand on voit la vidéo : la technique du fourreau. Imparable pour une finition aux petits oignons, donc j’adore, et je crois que c’est l’une des raisons principales qui me font craquer chez Atelier Scammit, les finitions.
J’ai juste eu un petit décrochage de longueur des bandes de boutonnières, plus courts que mes devants, et je ne me l’explique pas (j’ai pas trop cherché, à vrai dire). J’ai recoupé légèrement mes devants et mon dos, et ça l’a fait.

Comme je sais être raisonnable (l’ensemble de cet article le prouve, n’est-ce pas?), je me suis mise en mode « use what you have » (utilise ce que tu as) : coupon acheté pendant les soldes (bleu ou rouge orangé, ma L. a tranché « tu mets trop de bleu, choisis la couleur ». Dont acte) et, après une recherche acharnée mais infructueuse de boutons de mon stock qui iraient bien à cette jolie batiste, recours à des boutons à recouvrir pour ne pas le dénaturer.

P1070021 (2).JPG

C’est là que la toute petite péripétie de cette histoire heureuse intervient.
J’ai recouvert mes boutons (tissu fin + léger entoilage), et puis j’ai observé.
Le patron prévoit des boutons de 8/10 mm. Mes boutons font 15 mm. Je remercie ma bonne étoile, mon expérience, la sagesse, mes lunettes progressives… ou un peu de tout ça, parce que, comme je n’avais plus le temps pour la partie risquée des boutonnières, j’ai dormi une nuit avant de les coudre, et au réveil, j’ai littéralement visualisé que les boutonnières allaient sortir des pattes de boutonnage, et pas qu’un peu!

Option : coudre les boutons à même les parements (l’ouverture du col est bien suffisante pour l’enfiler par la tête). Soit. Sauf que des boutons recouverts, ça a un pied bien important, et ça n’allait pas se placer correctement en les cousant directement sur la couche supérieure… Qu’à cela ne tienne, j’ai légèrement entaillé la première épaisseur de ma boutonnière (la bande droite) avec mon découd’vite, j’ai cousu le bouton A TRAVERS cette épaisseur, puis je l’ai cousu à la deuxième épaisseur de la boutonnière (la bande gauche) et… ça a l’air de bien le faire : mes boutons ne ressortent pas horriblement ET le tissu ne s’effiloche pas (j’ai fait un nombre de tours de fil digne d’une reprise force 10, faut dire). L’Académie pourra frémir, je suis contente du résultat.

P1070018 (2).JPG

Petit détail, qui n’en sera pas un pour vous si vous êtes aussi frileuse et/ou aussi peu fournie côté bonnet que moi, j’ai cousu le premier bouton au-dessus de l’endroit prévu, pour que ça s’ouvre moins profond (je ne comprends d’ailleurs pas les différents rendus chez les unes et les autres sans ça… M’enfin, on n’est pas toutes faites pareil!). Même si je mets généralement un petit top à bretelles sous mes tuniques légères (youpi-fière-de-moi, j’ai mes Yvonne basiques!!!), je préfère tout de même garder une certaine discrétion côté décolleté!

Cerise sur le gâteau, cette couleur me file une sacrée pêche, surtout au retour des jours plus gris (bon choix, ma L.!) et l’ampleur me plait beaucoup beaucoup, juste assez, sans trop.
Bref, les gens heureux n’ont pas d’histoire.
Les blouses heureuses non plus.

P1070005 (2).JPG

Patron : Blouse Envol, Atelier Scammit.
Taille : 38.
Modifications : remontée du premier bouton, boutons plus grands que conseillés donc cousus sans boutonnières, mais pas besoin d’allonger les manches (modif pourtant fréquente pour moi, selon les marques de patron que j’utilise)!
Matières : Batiste coton Sparkle Tangerine Atelier Brunette, boutons à recouvrir Mondial Tissus… ou Géka, je ne me rappelle plus.
Rayon portabilité : on a une blouse, THE basique de ma garde-robe mi-saison et hiver, colorée mais aux motifs discrets, donc ça comble mes envies pepsy et mes obligations portabilité « correctes » au boulot… Vous dire que ça se passe très bien, entre elle et moi, depuis sa sortie d’atelier!
Une prochaine fois? Y’a des chances!!! En manches courtes, sûrement, et pourquoi pas d’autres tissus en manches longues… Cela dit, j’aime varier les plaisirs, donc on va passer à autre chose pour l’instant (n’ayons pas peur des extrêmes, sûrement du plus cintré, tiens… ça me rappelle une certaine arlésienne blanche…)!

32 commentaires sur “Sur Toi [Envol – Atelier Scammit]

  1. Ce tissu est une petite merveille. Cette couleur est sublime. Jolie envol qui devrait te suivre cet automne et cet hiver avec un gilet. C’est une valeur sûre. Bonne idée pour les boutons. Très joli rendu au final.

    J'aime

    1. Je suis ravie de ce choix de tissu, peps à souhait pour les premiers jours de gris (et pour le soleil qui joue les prolongations aussi!), et oui, le gilet lui ira aussi, la forme est à la fois basique et élégante, valeur sûre, c’est clair que ça lui va bien!!! Merci 🙂

      J'aime

  2. et bin tu as des petits problemes avec tes fermetures didonc…mais que cette chemise est superbe didonc..j’aime beaucoup ce tissu trouve en solde…on en trouve des merveilles didonc…et tout un envol parfait et rapide…lol

    J'aime

    1. En effet, en te lisant, je m’aperçois que décidément, ce sont les systèmes de fermeture qui me posent souvent problème!!! J’aime bien profiter des soldes pour acheter des coupons de tissus un peu « chérots » quand même. Hihi, prête pour m’envoler 🙂

      J'aime

  3. Quelle histoire pour une jolie blouse sans histoire 😀
    Mais quel résultat aussi ! J’adore! Et la couleur n’en parlons pas, bravo à ta L. !
    Il faut que je me penche plus sérieusement sur l’atelier Scammit !

    J'aime

    1. Je n’ai pas été bien longue à me laisser convaincre, j’avais besoin de couleurs, il faut croire… Encore que j’ai cousu ma Sofia en bleu juste après!!! Et pour l’atelier scammit, j’aime beaucoup les finitions, et après, il faut juste trouver la forme qui te plaira. Pour moi, Stockholm est une base de ma garde-robe, sobre mais originale avec ses manches raglans, et facile à transformer… Pour les autres, à toi de choisir 🙂

      Aimé par 1 personne

  4. Une ode à l’automne, cette blouse ! Bravo !
    Bravo aussi à la conseillère L., la couleur te va très bien 🙂
    J’adore la coupe… tout à fait le type de vêtement que j’affectionne
    Bon week-end, bises

    J'aime

    1. C’est vrai que sa couleur « jolie citrouille » est de circonstance 🙂 et tout à fait dans mes goûts en effet!!! La coupe est large, j’aime bien varier les plaisirs… Bon week-end à toi, bises

      J'aime

  5. Je partage ton avis sur les patrons de cette marque. C’est aussi beau dehors que dedans. Bonne idée pour tes boutons on ne voit absolument pas qu’ils ne sont que décoratifs. Ta blouse colorée est pleine de peps de quoi réveiller les matins gris.

    J'aime

    1. Oui, je pense que la créatrice est particulièrement sensible à ça et le résultat est toujours chouette. Pour les boutons, ça a l’air de fonctionner, à suivre à l’usage!

      J'aime

  6. Elle est très jolie cette blouse pleine de peps !
    Même si les articles sont moins drôle, je suis sure que tu n’es pas contre une cousette qui se déroule sans problème, non ?

    J'aime

  7. moi aussi j’aime bien quand ça roule… et moi aussi je me fais avoir avec ces petits plus pour les frais de port…. ahhh faiblesse
    et bravo pour ton envol très réussie et qui te va bien au teint

    J'aime

    1. C’est vrai, côté « faire », j’apprécie grandement que les choses roulent, mais c’est toujours surprenant comme il y a moins « à raconter » quand les choses vont bien, honnêtement, et de manière générale, j’apprécie de plus en plus de ne rien avoir « à raconter » de cette façon-là!

      J'aime

  8. Moi j’aime bien les histoires sans histoire, les blouses qui pètent sans se la péter, les aventures tranquilles au long cours … et tes shoes 🙂 !

    J'aime

  9. Cette blouse te va à ravir. J’adore la couleur et la forme. Tu as bien assuré pour la pose des boutons. Je me garde dans un coin de ma tête ta super idée pour « bloquer » les boutons. Bravo.

    J'aime

  10. Whaou, jolie blouse automnale ! J’adore cette couleur et en y regardant de plus près le motif très discret est top ! La forme ni trop loose ni trop près du corps est très sympa ! Cette blouse cousue sans histoire, hormis les boutons, te va à merveille !
    C’est vrai que quand la couture roule sans grain de sel, il y a moins à raconter mais une couture sans histoire c’est mieux pour la couturière ! 😀

    J'aime

  11. C’ est rai qu’Atelier scammit nous propose des patrons de top tous plus beaux les uns que les autres…. cette couleur est vraiment très lumineuse, à donner bonne mine, et cette blouse tombe très bien sur toi. Il faudra qu’un jour je succombe à l’idylle, mais je mets tellement souvent des robes ….

    J'aime

  12. En somme c’est parfait: blouse très jolie et sans encombre.
    Et oui, moi aussi je craque pour avoir les frais de port gratuit. Et même parfois pour avoir le petit cadeau bonux (!!).

    J'aime

    1. J’ai moi aussi eu envie de mon Envol en voyant d’autres réalisations, alors je suis ravie si la mienne te donne envie 🙂 et ce tissu Atelier Brunette est lumineux et très agréable à porter!

      J'aime

Les commentaires sont fermés.