Couture·Partage

Undisclosed Desires [Sweat Jocko – Ready to Sew]

Aujourd’hui est un jour un peu spécial puisque sort le nouveau patron Ready to Sew, et j’ai eu le plaisir de participer aux tests dudit patron : yeepee, nous y voici, je suis ravie de pouvoir enfin partager cette pépite avec vous!!!

En plus j’adore : c’est une création avec une histoire!…

Quand Raphaëlle, de Ready to Sew, a demandé s’il y avait des volontaires pour tester un nouveau patron, j’ai hésité au moins 2 mn (si, si, quand même, j’ai pris le temps de la réflexion niveau timing, je ne m’engage plus quand je sais les délais impossibles à tenir pour moi, je progresse)! 

Et même, j’ai réfléchi deux minutes encore quand j’ai vu le patron proposé (dingue!). Je n’aurais sans doute pas vu tout le potentiel de Jocko si je l’avais juste vu à la vente, je l’avoue, et ça aurait été dommage : j’adore ce sweat, je n’arrête pas de le porter (et j’en ai même déjà cousu une deuxième version)!!!! Donc déjà rien que pour ça, ce test m’aura apporté beaucoup : la confirmation d’une évolution de ma vision sur la couture maison, avec un repositionnement sur mes choix de patrons (ceci expliquant cela, voilà pourquoi toutes les blouses à froufrou que je vois passer ces temps-ci me laissent si indifférente)… L’envie de participer aux coulisses du travail de Raphaëlle m’a permis de passer ce cap!

Un test, c’est : la créatrice envoie un patron, la testeuse s’engage à le coudre « tel quel » et à faire ses retours d’expérience sur le déroulé du pas à pas, sur l’emboîtement des pièces etc. En échange, la testeuse reçoit le patron dans sa version finale. C’est du boulot, des deux côtés, quand on le fait sérieusement. Le plaisir d’en parler après pour promouvoir le patron n’est pas une obligation, et tient ici au plaisir réel que j’ai eu à le coudre et que j’ai à le porter.
J’ai beaucoup apprécié cette expérience par la qualité des échanges avec la créatrice, des tests et des retours très sérieux sur mes remarques. Je ne saurais dire si toutes les marques indé fonctionnent comme ça, mais on est très loin d’un test de surface seulement prompt à donner l’impulsion publicitaire.

Oui mais alors bon : Jocko, donc. Un sweat. Plutôt loose (les manches qui « tombent sur l’épaule »), avec des manches sept-huitième , ainsi que le bas ouvert. La V1 propose un boutonnage sur l’épaule qui lui donne beaucoup de charme version marin… Je l’ai cousu sans surjeteuse et vous arriverez sans peine à faire de plus jolies finitions et d’encore plus vite le réaliser avec une de ces machines de compèt. D’ailleurs à ce sujet, j’ai besoin de vos avis : le Père Noël a joué les sponsors et j’ai bien envie d’investir dans une surjeteuse… dites-moi tout!

Mais revenons à nos moutons : mes mensurations tombent entre le 38 et le 40, du coup, j’ai coupé le 38, pour éviter une trop grande ampleur, et ça me plait parfaitement comme ça, là, chacun fait fait fait, c’qui lui plait plait plait… Je n’ai rien modifié, même si la stature moyenne des patrons Ready to Sew est de 165 cm (je mesure 1,70 m), et là encore, ça me convient comme ça (…les décalcomanies…).

Jocko est d’un niveau très accessible, une débutante motivée peut s’y frotter, pour un résultat super pro, à condition de choisir un molleton pas trop casse-gueule (et la version avec le col roulé que j’ai choisi pour ma deuxième version est ENCORE plus simple, même pas de patte d’encolure à gérer!) : j’ai travaillé avec un molleton Mondial Tissus d’une belle tenue, ça facilite, évidemment! Si vous prenez un molleton fin qui bouge, ça compliquera forcément la tâche et le résultat ne rendra pas justice à l’esprit du patron, à mon humble avis!

Raphaëlle ajoute un tutoriel sur son blog qui peut éclaircir les étapes techniques qui pourraient vous échapper sur le livret et un autre pour l’ajustement du patron, que j’ai trouvé très bien détaillés. Et comme toujours, les petits bonus Ready to Sew : la playlist, et des conseils techniques précieux… Je n’attends pas un cours de couture quand j’achète un patron, mais le fait est que ça évite les intenses tergiversations quand la réflexion est amenée sur un plateau, on s’habitue au luxe!

Pour poser mes pressions (pas « spécial jersey »), j’ai fait à ma sauce (et selon ma précédente expérience « catastrophe »), sans faire de trous, et ça tient (d’autant mieux que je ne sollicite pas les pressions, le boutonnage est décoratif, même sur l’épaule, le sweat passe par la tête). Raphaëlle conseille des pressions spécial jersey ou de faire un trou pour éviter que ça tiraille trop dans un molleton épais, contrairement à un jersey fin…

Côté forme, j’ai d’abord eu peur du bas ouvert, la faute à ma frilosité
naturelle de mamie : ne jamais prendre froid sur les reins est une obsession!!! Et j’ai testé la version fermée. J’aime bien. Mais au final j’ai pris l’habitude de le porter les pressions ouvertes parce que le maintien du pan dos est parfait sur mon auguste derrière : je n’ai pas froid et c’est super joli comme ça, yeah (en même temps, la coupe est réfléchie pour, évidemment, mes réflexions sont toujours d’une logique implacable 😅)!

Ayant pu « voir » les coulisses, j’ai été au jus de sacrés développements de la marque que je n’aurais pas forcément noté sans cela, visualisant mieux la dose impressionnante de travail que ça représente :
– une traduction en espagnol.
– une gradation jusqu’au 52 pour les nouveaux patrons (ancien patrons 46).
– des lignes de taille en pointillé (en plus des couleurs et des calques) pour celles qui impriment en N&B.

Patron : sweat Jocko, Ready to Sew.
Taille : 38.
Modifications :  aucune.
Matière : molleton Mondial Tissus, pressions Prym.
Rayon portabilité : facile à enfiler, va parfaitement avec mon safran bleu, avec mes jogg d’intérieur, et je me demande s’il n’irait pas sur certaines de mes robes pour les réchauffer… Je vais tester! La forme est facile et le molleton tout douillet donc parfait pour l’usage qui est le sien. Mode détente mais aussi au travail les jours où j’y vais cosy…
Une prochaine fois? J’étais déjà certaine quand je l’ai cousu qu’il y en aurait d’autres, en mode « j’ai trouvé une bonne base », et puis au cours du test, Raphaëlle a ajouté une option « col à même » (genre de col roulé coupé en même temps que le corps, ça fait de jolis plis). Trop tentant. Je l’imaginais moins doudou et plus court et… voilà que Raphaëlle propose un tuto de hacking pour transformer Jocko en crop top, elle est pas belle, la vie, quand la créatrice lit dans tes pensées? Je vous le dis, on s’habitue au luxe!!!
Je vous montre bientôt celui qui, la veille de ma reprise du boulot est sorti de l’atelier!!!

Si vous cherchez ce style casual et confort, je vous ai sans doute convaincu du potentiel de ce patron et je vous invite à vous rendre sur la boutique (je n’ai pas d’action chez Ready to Sew je précise!).
Si vous avez encore des doutes, la présentation du patron avec toutes les réalisations des testeuses devrait achever de vous convaincre 💕


24 commentaires sur “Undisclosed Desires [Sweat Jocko – Ready to Sew]

  1. En 2019, je teste Ready to sew! Depuis le temps que tu en parlés et que j’admire ce que tu fais !
    J’adore ce sweat et m’est avis que ta 2eme version va aussi beaucoup me plaire !

    Pour la surjeteuse, j’avais une Brother 4234 dont j’étais plutôt contente (pourquoi avoir changé alors ? Caprice de couturière… Mais ma Babylock Élipse me plaît aussi bien sur!)

    J'aime

    1. Question de goût, les patrons RtS me vont en morphologie et en style, donc… à voir si tu y trouves toi aussi ton bonheur! En même temps, ce sweat va à tellement de morphologie différente (si tu as vu d’autres photos de testeuses) que c’est vraiment un top basique!
      Et merci pour l’info surjeteuse, qu’est-ce qui est et était bien sur chacune? que je sache à quoi faire gaffe?

      J'aime

  2. Dis donc, dis donc, dis donc … T’es belle dans ton sweat ! /* Y a une chanson qui vient … Mais … jolie môme ! */
    Bon, ton sweat me donne des envies tiens … & comme j’ai du sweat qui traîne chez moi et que personne n’en veut …
    & pour la surjeteuse … j’avoue que ma mac est tellement bien que je ne m’en suis servie qu’une fois avant de la ranger dans son carton …

    J'aime

    1. Ici aussi, tu vas me faire rougir 🙂 Hâte de voir ce que tu vas concocter avec ton sweat qui traîne? bigre, quelle couleur??? ah oui je sais, y’a pas de danseuse ou de licorne dessus!!!
      ma mac a un point stretch très honorable, mais je rêve de finitions intérieures parfaites… tu fais ça avec ta mac?

      J'aime

  3. tu donnes vraiment envie mais parmi toutes mes résolutions (si si il y en a quelques unes…) ne pas céder à toute tentation sans réfléchir et voir si je n’ai pas déjà un patron similaire….. bref ton sweat est parfait (j’ai cousu ce tissu pour les petites!) et tu as bien jouer les testeuses, bravo

    J'aime

    1. Contente de te donner envie, et bravo pour tes résolutions (qui tiennent!!!)… C’est vrai que j’essaie aussi de voir dans mon tas de patrons et magazines avant tout craquage, ça je sais que je n’avais pas, cela dit 🙂
      Joli molleton, qui doit aller à merveille à tes petites aussi!

      J'aime

  4. Il est sympa ce sweat ! J’aime bien les pattes de boutonnage.
    Pour les surjeteuses … je suis contente de ma brother 4234D mais je n’ai pas de point de comparaison.

    Il y a des discussions intéressantes sur T&N :
    https://www.threadandneedles.org/groupes/machines-co/forum/topic/une-surjeteuse-pour-noel-janome-744d-jaguar-489-success-lucie-by-babylock-help/?page=1

    https://www.threadandneedles.org/groupes/machines-co/forum/topic/pfaff-element-chez-lidl/?page=1

    https://www.threadandneedles.org/groupes/machines-co/forum/topic/surjeteuse-et-marques/

    J'aime

  5. Casual avec un brin de fantaisie, un haut qui te va parfaitement, il doit être très confortable au quotidien.
    Une belle expérience aussi, certainement très stimulante.
    Pour la surjeteuse, je ne peux que t’encourager, je ne pourrais plus me passer de la mienne 🙂
    Bravo Flo !

    J'aime

    1. Il est très confort oui, et j’ai vraiment bien aimé cette expérience, où j’allais un peu les yeux fermés avec Raphaëlle, il faut bien le dire, connaissant quelques uns de ses autres patrons 🙂 Et pour la surjeteuse, je creuse l’affaire…

      J'aime

  6. Je ne suis pas une fana des forme trop « loose » mais je dois reconnaître que ce patron est très sympa. Et le tissu super chouette! Bravo pour cette belle réalisation.
    Pour ce qui est des surjeteuses, les Babylock sont le top du top, question qualité et simplicité d’enfilage et de réglage. Là non plus je n’ai pas d’action chez eux!!! Certes question budget elles sont un peu chères par rapport à d’autres modèles. Je dois dire que j’ai rentabilisé largement la mienne depuis le temps.

    J'aime

  7. Et pour en remettre une couche, je confirme à 100% le point de vue de Falbala. J’ai la même surjeteuse qu’elle. C’est la Babylock Imagine et c’est vraiment top. Comme dirait notre Prof (qui n’a pas d’actions chez Babylock), c’est 5% réglage et 95% créativité.
    J’aime beaucoup ton sweat et je suis assez tentée. Malheureusement, les formes loose et boxy ne s’adaptent pas trop bien à ma morphologie « blonde à forte poitrine » (lol). Donc j’hésite…

    J'aime

    1. ok, vous êtes de la team babylock 😀
      et… à chaque silhouette ses avantages (je ne me risque pas aux pourtant splendides décolletés cache-coeurs sous peine de ne rien avoir pour remplir!!!) 😉 Tu peux peut-être voir ce que ça donne sur d’autres morpho que la mienne sur le blog de Ready to sew (y’a toutes les créas des testeuses en ligne)

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s