Couture·Eco-bio

Genius [robe mi-Lize La Maison Victor – Mi-Gabriel Je couds le stretch de Marie Poisson]

Que faire quand il fait CHAUD, quand on manque de robe, qu’un patron est top (vous n’avez pas encore vu ma première version que je vous montre déjà la deuxième, le hasard des séances photos!) mais qu’une version plus fraîche serait la bienvenue? Quand on n’a que deux mètres d’un superbe jersey parfait pour le projet mais qu’une petite voix nous a déjà bien conseillé pour (la première version que vous n’avez toujours pas vu, donc)? Et bien… ON COUPE!

Le plaisir de Lize, de la Maison Victor, c’est son ampleur parfaite, un tombé charmant, un confort extra. Son petit moins pour moi peut-être, tient dans le fait que je n’ai pas toujours envie de réhausser le look « robe de bure » avec un col haut et rond sur le modèle d’origine et qu’il tient (un peu) chaud, alors le miracle de la couture maison survient : et si je mixais avec un haut plus ouvert, plus ajusté?
Aussitôt dit. Aussitôt fait.

Ma bible de la couture jersey s’est alors imposée, et le Gabriel est sorti de ma boîte à patrons déjà tout coupés. Une première version est sortie en mode extra-large (ampleur dès l’aisselle) mais je ne m’y reconnaissais pas du tout, alors j’ai recoupé en suivant le Gabriel jusqu’à la taille et à partir de là, j’ai coupé (à l’oeil)(#coutureàlahussarde) en ligne droite pour rejoindre le bas de la partie jupe en conservant au mieux l’angle de la Lize… et… TADAAAM!

Le petit truc suggéré par Titetdoud, c’est de couper le dos en deux pans, pour que tout rentre dans 2 mètres de tissus plutôt que trois, nécessaires si on veut tout couper au pli. Mon stock de tissus renferme plus qu’avant des coupons de deux mètres (sans projet précis, j’avais tendance à n’en prendre qu’un mètre 50 mais ça s’avèrait souvent trop petit donc… j’ai augmenté)(oui je sais, je devrais arrêter d’acheter des coupons sans projet précis)(on se refait jamais complètement non plus, que voulez-vous!!!) mais trois, ça m’arrive rarement (seule exception, évidemment, les coupons de saint pierre où je n’ai pas remis les pieds depuis des années)!!!

Une histoire de couture sans péripétie n’étant jamais tout à fait une histoire de couture, évidemment, j’ai fait ma tête de linotte surchauffée. Mais j’ai une explication à mon acte manqué : la valse-hésitation entre deux options!
J’ai utilisé… DEUX modes de finition différents : biais à cheval sur l’extérieur des manches, biais retourné sur l’envers sur l’encolure. C’est pas des plus heureux, mais défaire sur un joli jersey fin de coton, ça allait juste tout abîmer (même avec la bonne aiguille fine et le bon fil coton qui va bien). Cela dit, j’hésitais entre les deux looks et au porté, non seulement je n’y prête pas plus attention que ça mais aussi je ne parviens toujours pas à déterminer si tout l’un ou tout l’autre aurait été mieux… Evidemment, nous sommes entre couturières, vous n’allez voir que ça, vous aussi mais « dans la vraie vie », qui saura le dire???
(et surtout, qui saura dire que ce n’est pas l’effet de style recherché?)
(je travaille le lâcher prise, ça se voit???)

Au milieu de tout ça, entre la forme que j’adore, et l’élan de mixage des patrons qui permet de rêver et modeler ce qu’on souhaite, qui me plait beaucoup, il y a cette merveille de jersey coton dont je sais qu’il vit bien sa vie (je commence à avoir une petite collection de réalisations en jersey Mars Elle, vous le savez), et ce motif qui me surprend moi-même (toutes ces fleurs…). D’ailleurs… saurez-vous identifier la seconde péripétie de cette réalisation (dont je m’accommode en pleine conscience puisque ce n’est pas une erreur mais une décision à la coupe)? Je vous renvoie au couplet sur

Evidemment, nous sommes entre couturières, vous n’allez voir que ça, vous aussi mais « dans la vraie vie », qui saura le dire???
(et surtout, qui saura dire que ce n’est pas l’effet de style recherché?)
(je travaille le lâcher prise, ça se voit???)

Vous l’avez? 😁

Et j’aime le mouvement de cette robe, si vous ne l’aviez pas deviné…

Patrons : mix à la hussarde de la robe Lize du magazine La Maison Victor mai-juin 2019 + débardeur Gabriel du livre Coudre le Stretch de Marie Poisson.
Taille : 38 pour les deux.
Modifications :  tout est dans le mix, Gabriel jusqu’à la taille, Lize à partir de là, jeu de finitions « à l’intuition ».
Matière : jersey coton bio Mars-Elle.
Rayon portabilité : elle a tout bon. Déjà portée plusieurs fois depuis sa sortie d’atelier, parfaite en confort et en style pour tous les jours en ville et à la campagne, manquante jusque là dans mon dressing en « robe qu’on enfile sans réfléchir quand il fait chaud », yeaaaaaaaah!
Une prochaine fois? je serai tentée de dire « bien sûr ». Il n’y a que l’inconvénient des mix à la hussarde : la prochaine fois sera forcément… différente. Mais l’idée est bien basée en tout cas, donc la récidive est probable!!!

Vous aimez mixer les patrons, vous? Lesquels?

24 commentaires sur “Genius [robe mi-Lize La Maison Victor – Mi-Gabriel Je couds le stretch de Marie Poisson]

  1. J’adore cette robe… Parce que e voir poser comme ça respire le bonheur, et le confort ! Trop chouette.
    Alors pour la question subsidiaire, je propose une inversion du sens des motifs entre dos et devant, n’est il ? 😉 (je regarde sur mon tel alors pas évident d’être sûre..)

    J'aime

  2. Alors, j’ai dû bien chercher avant de trouver et honnêtement, je n’aurai rien vu si tu n’avais pas insisté !
    & sinon, moi dans 2 m de tissu, je fais une robe cornichon mais courte !!! /* photo ce we, promis !!! & après, je couds une jupe en wax; photo dans la foulée promis aussi !!! */
    & sinon, pétard, j’ai pas de robe comme ça dans mon dressing moi !!! Heureusement que je vais dans un magasin de tissu ce midi !!!
    Pour les bandes d’encolure, j’ai tendance à les relever. Toutes ! Mais sérieux, qui connaît ne serait-ce que le terme « bande d’encolure », alors les techniques de pose …
    Bon, j’adore ta robe ……… mais euh, je veux la même !!!

    J'aime

    1. L’inversion des fleurs, m’en fiche un peu à vrai dire (elles sont stylisées, on n’y voit pas beaucoup de différences, en mouvement), mais le coup des finitions pas pareilles, je me suis fâchée deux minutes quand même… mais c’est pas grave!!! Hihi,tu connais celle qui dit que tiens, j’ai cousu plein de trucs mais il me manque toujours LE truc qu’a fait la copine??? (ben c’est moi aussi, j’ai envie d’une jupe wax « à cause » de toi, maintenant!!!)

      J'aime

  3. superbe et joliment portée, celle que j’ai cousu a elle aussi une couture milieu dos, et quant aux finitions, j’hésite souvent entre les bandes relevées , les biais à cheval, les bandes rabattues…. on y perd son latin et c’est un peu comme je le sens!

    J'aime

  4. Lize & Gabriel : un mariage très réussi !!! Bravo pour ce mix à la hussarde ! Je pense qu’une récidive est possible et qu’en prenant des mesures sur celle-ci tu devrais pouvoir refaire un mariage presque identique !

    J'aime

  5. Elle est superbe et franchement dans la vraie vie personne ne verra rien ni sur le montage ni sur les fleurs… j’aurai fait pareil pour le sens car sinon il y a trop de chutes!

    J'aime

  6. Magnifique !
    Tes vêtements te vont toujours tellement bien, de quoi rendre jalouse !
    Pour le moment je n’ai pas tenté de mixer les patrons mais cela pourrait venir.

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.