Couture·Eco-bio

Thunderclouds [Robe Bella – La Maison Victor]

L’histoire du jour commence par un craquage tissu chez Amandine Cha Dessolier. Pour concilier ma passion pour la couture et mes convictions bios et éthiques, voilà que je me suis fait un gros plaisir tissu : deux mètres de ce magnifique lange coton bleu discret qui m’a fait craquer… Un jour, j’avais dû dire « plus de bleu » mais j’ai pas bien dû m’écouter, ce jour-là!

Une fois reçu, néanmoins, zéro vision couture.
Une robe? Une chemise? Un pantalon? Une tunique?
C’est pas le tout de craquer sur un tissu : qu’allais-je faire ET PORTER avec ce fameux tissu??? (oui, bien entendu, les raisonnables parmi vous diront que j’aurais dû D’ABORD réfléchir au projet avant d’acheter)(que celle qui ne l’a jamais fait me jette la première bobine).

Au début de l’été, après une période sans couture (mais pleine de craquage tissus et patrons)(oui, vous n’avez pas encore tout vu)(hum), j’ai respiré.
Aligné mes tissus. Visualisé mes patrons. Comparé avec mes besoins. Et j’ai matché mon joli lange avec Bella.
J’ai longuement hésité, craint que leur mariage ne soit trop fade, trop sage, mais je suis tellement ravie d’avoir persévéré : chaque fois que je l’enfile, je me sens belle et confortable toute la journée. ça n’a pas de prix, et c’est un plaisir tout particulier de la couture sur mesure maison! Bref, je l’aime, ma Bella (toute ressemblance avec un personnage de Twilight serait purement fortuite)(si vous n’avez pas saisi l’allusion, vous n’avez pas à la maison d’ados adorant les vampires 💓).

Côté réalisation, une fois les marges de couture ajoutées (oui oui, quand on aime…), nickel, modèle plutôt simple, le point technique de l’encolure m’a rappelé la couture des goussets de culottes (et je sortais du Jily de ma L. avec ses surpiqûres de marges de couture de l’espace jusqu’au bout de chaque bretelle ou presque, ça m’a aidé)(je vous le montre bientôt ici en détails), et le reste est super fluide. Je me dois de noter que les finitions des emmanchures (un simple ourlet sur un bord surfilé) ne me conviennent qu’à moitié, toujours par manque de surjeteuse, sans doute… Une prochaine fois, je retiendrai de tester un ourlet double ou un biais. Tissu extrêmement agréable à travailler en bonus!!!

Superbe vue sur ma pile de « à lire » des vacances… et la multiprise 😂

J’ai choisi d’allonger la jupe de 4 cm, je voulais un effet au genou (pour mon mètre 70), sachant qu’en ajoutant une ceinture, ça allait remonter un peu. Mon calcul est bien tombé : ça le fait grave. Pour la ceinture, j’avais en tête de multiples inspirations de robes droites en lin, juste réhaussées d’une ceinture. Je voulais du sobre dont acte, je vous mets des explications (succinctes mais c’est facile) dans le paragraphe « modifications » ci-dessous. La ceinture ajoute du style à cette robe toute simple qui, dans ce tissu, risque de faire un peu « blouse » sans elle (la ceinture)(vous suivez?). Pour avoir vu d’autres réalisations sans ceinture, tout dépend de l’association tissu, aussi de la longueur finale et du style qu’on recherche, et de comment la forme tombe sur nous.

No comment sur le fripé du jour : repassage minimum de canicule + porté quelques heures à peine et voilà le résultat. Je ne crains pas, comme le lin.
Par contre zut, la ceinture est un peu trop relevée, on voit la taille élastiquée!!! (si je dis à ma photographe d’amour qu’il faut refaire une séance alors qu’elle coule sur son lit, je vais me faire lyncher)(je préfère éviter)(tant pis pour la photo blogo-ig-compatible, je tiens à ma vie!!!)

Pour la taille élastiquée, j’ai d’abord fait ma têtue, focusée sur mes mensurations : les 72 cm d’élastique conseillés pour la taille 38 me paraissant trop serrés pour mon tour de taille généralement constaté (plutôt 75)(oui, c’est à géométrie variable), j’ai posé un élastique de 76 cm (taille 40). Mal m’en a pris, ça vaguait carrément, mou et moche, j’ai tout démonté et repiqué avec 72 cm : la couture le détend un brin et je ne suis pas serrée (pour mémoire, piquer au point zigzag réglé à 3,5/2,5)(ça ne servira peut-être qu’à moi mais je me relis quand je refais un modèle 😊). Quoiqu’il en soit, le seyant de la taille élastiquée n’est pas vraiment passé par moi, sur ce coup-ci (même si j’admets son côté confort) et je tiens vraiment à ma ceinture par-dessus.

Et ce dos, on en parle, de ce dos? C’est LE petit détail qui fait tout, la robe simple, au devant sage, qui cache cette jolie ouverture facile à réaliser dans le dos, élégante (et sg-compatible bien sûr)(en plus des petites pinces épaule devant et dos, qui n’ont l’air de rien mais qui font que ça ne baille pas par là). J’A-DO-RE!

Conclusion, j’ai LA robe dont j’avais envie (quel bonheur de pouvoir réaliser ce qu’on a imaginé).
Un numéro de la Maison Victor déjà bien exploité, j’aurais regretté de l’avoir loupé, avec ces deux réalisations et demi (et d’autres envies) réussies!

Patron : robe Bella du magazine La Maison Victor mai-juin 2019.
Taille : 38.
Modifications :  + 4 cm à la jupe, ajout d’une ceinture longue de 2,52 m sur 4,5 cm (deux morceaux de 1,28 m sur 11 cm, cousus sur le petit côté, pliée sur la longueur, cousue sur l’envers en laissant une quinzaine de centimètres libres, marges de 1 cm, finition main une fois retournée), oubli de l’entoilage des parementures (mais ouf, ça ne pose aucun problème).
Matière : lange carreaux étendard coton bio, Amandine Cha Dessolier.
Rayon portabilité : la matière est tellement agréable à porter par temps chaud, et la forme, top, elle reste plutôt classe et chic toute en simplicité, la couleur passe facilement au quotidien, j’ai le collier qui va bien (contrairement à d’autres, qui jouent les coquettes et demandent à corps et à cris d’ajouter une pièce forte à mon coffret de bijoux 😅), je crois bien que c’est parti pour une super réussite niveau portabilité (c’est cool, je les enchaîne, les coutures « super portables »!).
Une prochaine fois? bien possible en version robe, bien possible aussi que j’en sorte un top, avec le petit détail du dos, ça change! Mais ce premier combo tissu/patron super réussi met la barre haute!

Le mojo de la couture estivale étant avec moi ces temps-ci (fin juillet, il vaudrait mieux en même temps), j’ai enchaîné avec un top Jelba (tiens, ça faisait longtemps qu’on n’avait pas vu de Ready to Sew par ici 😂) dans le superbe lin Mars-Elle (tiens, ça faisait longtemps qu’on n’avait pas vu de tissu Mars-Elle par ici 😂😂😂)…
Mon petit doigt me dit que vous le verrez quand j’aurais réussi à caser une petite jupe dans le reste du coupon pour faire une tenue assortie (mon Dieu, quelle mouche me pique? Une tenue assortie, moi???)(j’ai beau avoir optimisé la coupe, prévoir de danser la danse du tétris)(vous dansez avec moi?).
Vos projets d’été sont finis, à vous?

24 commentaires sur “Thunderclouds [Robe Bella – La Maison Victor]

  1. Haaan ce dos, mais ce dos !!! j’adore !!! & la démarche bio tissu, moins mais mieux etc … D’ailleurs, je pense ….. roulement de tambour ne pas me coudre un nième jupe dans le wax qui me reste MAIS en faire autre chose.
    1- je vais ramener du waw pas bleu pour changer et 2- j’ai rien qui irait avec.
    Mais revenons à ta robe qui est …… magnifique, splendide, parfaite pour la chaleur … j’adore !!!

    J'aime

    1. Merci ma belle, ce dos déchire tout!!! et ce tissu avec 😁 Tiens donc, du wax pas bleu, ça parait une bonne idée, et tu vas avoir l’embarras du choix, attention!!! (et tu vas faire quoi avec le bout de l’autre qui reste, si tu fais pas une jupe????)

      J'aime

  2. Elle est super fraîche et semble si confortable !
    C’est la robe de saison je dirais même c’est la robe de la semaine canicule !
    Elle te va très très bien.
    Pour ma part j’ai peu cousu pour moi, j’ai testé des modèles Hélios et Melle josephine, soit 3 toiles en tout je suis sur le point d’en terminer une version finale. Je couds plus pour les petits que pour moi.

    J'aime

  3. Trop jolie cette robe. J’adore le dos. Et ce tissu. … Il est sublime. Je comprends que tu aies craqué. Tu es ravissante et la série de photos est géniale.

    J'aime

  4. J’adore, j’adore… la silhouette, le tissu et le DOS !!!!
    Une belle réussite. Géniales, tes robes de saison.
    Ici, les températures ont baissé et surtout, nous jouissons de l’air de la mer… je ne quitte plus mes robes 🙂
    Et le clip… déjanté à souhait 😉

    J'aime

  5. Oh qu’il est chouette ce dos ! Et le reste de la robe avec !!
    Moi aussi j’ai retrouvé l’envie de coudre et ça faisait longtemps… Et j’enchaîne (mais pas que des réussites)! Cet aprem, jupeS au programme !

    J'aime

  6. Alors là, je suis totalement fan de ta robe. Je craque complètement pour l’encolure bateau devant et pour cette jolie découpe dans le dos. Quel regret de ne pas avoir acheté ce magazine de LMV ! Snif, snif !!

    J'aime

    1. merci d’avoir pris le temps de commenter les dernières publications! et je comprends ton regret, je me mords encore les doigts de ne pas avoir celui avec le harper, alors je suis très heureuse d’avoir craqué pour celui-ci, de manière tout à fait imprévue (j’essaie de limiter les achats patrons, j’en ai déjà tellement de non cousus par ici!!!)

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.