Couture·Eco-bio·La vie...

All for us [Sweat Jocko – Ready to Sew]

L’histoire du jour est… Oh tiens, du Ready to Sew, ça faisait un bail! 😉

Mes deux premiers opus, réalisés au cours de mon expérience de testeuse pour Raphaëlle, sont tellement portés au quotidien (le premier bleu me sert même l’été, pour les soirées fraîches) que j’ai détourné un coupon initialement acheté pour une robe Lora pour en réaliser un troisième, délicieux mix des deux, s’approchant encore d’un cran de l’un de mes mythes d’élégance personnel, entre Jackie Kennedy et Jacqueline Bisset, le pull souple à col « à même » au tombé somptueux, en jersey de laine.

Je n’avais jamais identifié cette matière, le jersey de laine, jusqu’à voir la version de présentation du patron qui m’a tiltée et renvoyée aux images des pulls de mes rêves… Aaaaah ce jersey de laine (pamoison inside)!!!!
Douillet, cocoon, chaud, et cette tenue, ce tombé, mamamia, j’adore 😍 En bonus, la matière s’est trouvée être très agréable à travailler.

Bref, j’ai commis un nouveau Jocko.
Version loooooongue.
Je me suis rendue compte après coup que la version définitive que j’ai utilisée là est plus longue que mon premier test bleu (une valeur d’ourlet plus ou moins), ça apporte un joli volume qui me convient AVEC CE TISSU. Si je devais le refaire dans un sweat sweat, je préfèrerais la version « longue mais courte » de mon premier. J’ai allongé les manches, d’une part parce que je suis frileuse (et les manches 7/8è c’est joli mais ça manque de chaleur), d’autre part pour avoir un autre style de pull à faire tourner (les petits détails qui font la différence), plutôt qu’une redite complète (déjà qu’on restait dans le bleu marine, alors quand même!)). Et puis je n’ai pas mis de pressions ou de boutons sur les ouvertures bas, question de style sobre adapté à ce que cette belle matière m’a inspiré. Aaaah j’adore : quand un tissu guide vers ce qui va lui aller le mieux au teint, j’ai alors l’impression que la réalisation se déroule toute seule 😁

Niveau technique, je ne suis plus très objective, un coup d’oeil rapide sur le livret pour les ourlets de la fente, histoire de se remettre en selle, mais au bout de trois (et surtout dans cette version simplissime du col à même), ça roule. Je conseillerai bien ça à une débutante, pour se familiariser avec ce genre de cousette!

Patron sweat Jocko, Ready to Sew.
Taille : 38.
Modifications :  allongement des manches de 5 cm, pas de boutons ou de pressions.
Matière : jersey de laine Coupons de Saint Pierre (acheté l’hiver dernier, j’ai cherché, je n’en vois plus sur le site 😥)
Rayon portabilité : comme mes précédents, cousu un dimanche juste avant la reprise, porté trois fois dans la semaine suivante. Il s’accorde autant à mon pantalon en lainage qu’à mon jean et épouse parfaitement aussi ma jupe aubergine. J’ai encore d’autres mariages à tester, ce n’est donc pas fini! Et je suis tellement bien dedans (je vous dis qu’il va aussi parfaitement avec mon jogging?)!!! Je crois qu’on part bien. Très bien, même. Il prend le pas sur le premier bleu pour la vie à l’extérieur, au travail notamment, la matière est plus élégante.
Une prochaine fois? Dans la mesure où je n’ai pas encore un Jocko de toutes les couleurs… 😂 Non, évidemment non, j’en ai suffisamment tant qu’ils sont en bon état, et j’espère bien qu’ils dureront (le molleton mondial tissus dont je craignais la durabilité semble se maintenir à un bon niveau, même si je le porte désormais plus en mode dimanche) 😉
Dans le temps : j’ai envie d’ajouter cette catégorie parce que je souhaite vous montrer mon Jocko maintenant, mais que j’ai encore le test du multi-lavages à passer, puis celui du « ce pull n’est plus si neuf » ou « je me suis cousu une autre pièce chouchou »… A l’avenir, l’idée du jour serait de faire des petits « EDIT » ajoutés au fil du temps sous le message concerné plutôt que d’en parler dans des bilans décalés. Qu’en dites-vous? A suivre!

Après des réflexions sur le blog couture, après cette envie de partage léger autour d’une cousette comme point de départ de ce qui nous relie ici, il pourrait y avoir une belle dissonance avec ce qui se passe dans le monde autour. Du moins, à première vue. C’est même carrément ce que mon esprit chagrin aurait pensé il y a quelques années : futile, décalé, sans compréhension de l’urgence à changer le monde, à sauver le monde en commençant par nous-mêmes (vous connaissez l’histoire du fou qui scie la branche sur laquelle il est assis??)… Je vis cette urgence, je reçois ce malaise en plein coeur, en plein ventre, je suis profondément inquiète et mal à l’aise de mon mode de vie (qu’est pas le pire, mais qu’est pas le meilleur), de la planète que je laisse à ma fille, je fais « de mon mieux » et mon mieux me parait souvent si insignifiant.
Ce que j’ai appris depuis quelques temps est dans la phrase « Sois le changement que tu veux voir dans le monde » : je veux que ça s’apaise, le moyen à ma disposition est de m’apaiser, je souhaite que le monde soit plus doux, je m’applique à être plus douce. Je suis très éloignée du réflexe de l’autruche, je suis au contraire pleinement consciente de mettre de la douceur, de la créativité, du sens dans ce que je partage avec vous parce que c’est ce que je choisis comme moyen d’action, parce que je pense que c’est ce dont le monde a besoin. Je suis le seul endroit où je peux VRAIMENT changer les choses.
J’ai d’autres lieux de ma vie où je dois convaincre, impulser le changement, et puis, je suis allergique au jugement, le prosélytisme à grand coup de culpabilité m’éreinte, je ne le fais donc pas ici.

Un dernier mot pour les copinautes qui partagent les mêmes inquiétudes, les mêmes sensations d’incohérence entre nos publications créatives et l’urgence, la colère, l’inquiétude, la fatigue d’essayer en voyant d’autres ne rien faire, et craindre de n’en point faire assez… : nous sommes le changement, ça avance.
La vie veut le meilleur pour nous.
Le meilleur est au bout (et c’est une pessimiste repentie qui vous le dit).
Bisous ❤

22 commentaires sur “All for us [Sweat Jocko – Ready to Sew]

  1. Merci pour ces jolis mots plein d’optimisme… effectivement, pas toujours facile de composer entre ce sentiment d’impuissance et cette envie d’en faire encore plus.
    Et bravo pour ce nouveau sweat canon. Le jersey de laine, il faudrait que j’essaie.

    J'aime

    1. Une vraie découverte, le jersey de laine, maintenant, j’ai encore pas sourcé le truc en version bio 🤔 Pour le reste, je déprime parfois ces temps-ci, je me décourage, mais les échanges ici reboostent, à plusieurs, on est plus fort!

      J'aime

  2. Je comprends fort bien tes inquiétudes, je les partage … Je me dis qu’on n’en fera jamais assez mais que ce n’est pas une raison pour ne rien faire … & en même temps, la vie est tellement dure des fois que se réfugier dans un blog, dans notre monde où il fait bon vivre, où il fait doux vivre, où on peut s’offrir une bulle de rires, de joie, de bonheur même furtif … C’est aussi prendre soin de soi, prendre des forces pour continuer après ce repos passager mais essentiel !
    Donc, on continue !!!
    & sinon, joliiii ton Jocko ! & c’est vrai que la matière a l’air très belle !

    J'aime

  3. Merci pour ces réflexions positives. Oui, nous devons être nombreuses à partager ton point de vue. La culpabilité n’apporte rien. Il me semble que plaisir et lutte ne sont pas incompatibles, le plaisir enrichit et nous rend plus combatives 😄😄
    Sobriété et élégance conviennent parfaitement à ce nouveau Jocko, j’ai vraiment un faible pour le col qui va si bien à un cou long. 👌
    Bravo Flo, bises

    J'aime

  4. J’ai beau me dire que ce sont les petits ruisseaux qui font les grandes rivières, je me dis parfois qu’on en est bien loin de cette grande rivière. Je me sens parfois comme la petite fourmi besogneuse … M’enfin, j’essaye de ne pas y penser, comme la petite fourmi, de faire des choses à mon petit niveau sans me décourager et de me dire que je suis un petit ruisseau qui va rencontrer plein d’autres petits ruisseaux.
    Sinon, ton jersey de laine me fait bien rêver !

    J'aime

    1. Quand je regarde autour de moi « dans la vraie vie », j’y croise beaucoup de gens qui s’en foutent, mais mes amis proches, pas mal de ma famille, et la plupart des blogueuses/IG que j’aime suivre et avec qui j’échange, sont sensibilisés… Ce qui prouve bien qu’on est déjà nombreux dans la rivière!!!
      Jersey non bio provenance inconnue (enfin, si, des coupons de saint pierre mais français? italien?…) 🤔 mais un résultat qui garantit une portabilité top (et j’ai encore un bout du long coupon, pour… un autre sweat, ou une jupe, j’hésite)

      J'aime

  5. Et en version pyjama, ça donnerait quoi ce Jocko !
    Blague à part, il a l’air tellement confortable et chaud dans cette matière, je l’envie.

    Et merci d’avoir partagé tes réflexions…

    J'aime

    1. Hihi la bonne idée pour continuer de faire des Jocko (alors que j’en ai pas besoin), la version sans col alors parce que sinon, je vais étouffer!!! Et oui, il est parfait, cette matière me plait énormément, j’espère que les lavages vont le laisser aussi douillet qu’il est… Et avec plaisir, ces temps-ci, j’ai besoin de sortir de ma ligne habituelle pour communiquer sur ces sujets importants.

      J'aime

  6. Oui nous sommes beaucoup à faire notre part de colibri, et même si c’est pas beaucoup c’est déjà ça !
    J’ai arrêté de penser à l’avenir, ça me fait peur alors j’agis comme je peux… Et j’essaie d’inspirer les autres pour que nous enfants puissent vivre… correctement.

    Et puis niveau Jocko, c’est parfait ! Il a tout d’un pull doudou mais élégant. 😍

    J'aime

  7. Sympa cette nouvelle version ! Ce style te va à ravir !
    Et moi je vote pour les petits « edits » ! 😉
    J’aime beaucoup ta petite réflexion « lagom » à la fin de ton article. L’avenir m’inquiète énormément aussi mais je ne veux pas tomber dans ce pessimisme ambiant ! D’ailleurs depuis le début de l’année, j’ai décidé de moins suivre l’actualité et je me sens beaucoup mieux !

    J'aime

    1. Je suis très peu l’actualité depuis des années, mais le peu que j’en capte suffit bien. On va y arriver 🙂
      et merci pour le jocko, c’est un peu une base de mon dressing d’hiver depuis l’an dernier, et ok pour les édits, je vais tester…

      J'aime

  8. Je vais juste avec légèreté ( pas le coeur parfois d’aborder des sujets plus graves ) ) parler de ce sweat pour te dire qu’il est très a mon gout et correspond ce que j’aime porter en cette saison , à ce qui est très facile à porter ( j’ai bien aimé également celui qui a un col rond, les commentaires sont fermés ) . Je couds parfois du jersey de laine, en fait lorsque je l’achète il est mentionné Milano de laine; j’apprécie car il est un peu chaud.
    Bonne soirée et par avance bonne semaine.

    J'aime

    1. merci pour les compliments, et tiens, je ne connais pas « milano de laine », je ne trouve pas ça par ici, je le crains!!! et oui, c’est vraiment douillet, parfait pour le 0 degré de ce matin!!! Bonne journée et semaine à toi 🙂

      J'aime

  9. Sympa ton Jocko ! Il doit être chaud et bien agréable à porter.
    Pas facile d’être parmi la minorité consciente du problème, qui essaye de changer les choses à son niveau, face à une grande majorité qui consomme plus que de raison, qui gaspille et qui s’en fout… Je préfère regarder cette petite minorité grandir (voir le verre à moitié plein) et ne pas trop penser à cette majorité car c’est déprimant et anxiogène. Je positive en me disant que les choses changent petit à petit… même si cela ne va pas assez vite.

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.