Couture·Eco-bio

Hey I don’t know [Robe Zaria – La Maison Victor]

Musique qui danse le matin en ce moment particulier de la crise qui nous traverse.
Nous pouvons dépasser tout ça 💗💗💗

L’histoire du jour est de défi ANIMALIER.
Parce que oui, avec Cyqlaf, y’a pas que les têtes de mort qu’on kiffe, y’a aussi les zanimos! Viva Zapatta Zanimos!!!
Ysa et moi, on aime bien s’amuser ensemble, à distance. On a fait la thématique « coloré« , on avait fait le tdm-fabric-addict tshirt, nous voici partantes à la rentrée 2019 pour un nouveau défi « remplaçons la robe à homards »… sur lequel j’ai copieusement procrastiné (ah ben oui, c’est pas comme si j’avais cousu la robe en mars 2020!) et elle a été gentille, Ysa, elle m’a très peu mis la pression 🥰
Pourquoi donc me direz-vous? Pourquoi procrastiner sur un besoin (robe en jersey homards -the one- en bout de course, quelques unes qui sont partis dans mon « Marie Kondo tribute » alors que c’est un basique incontournable de mon dressing automne-hiver, craquage sur le « renards et chouettes » tissu choisi en duo…)?
OK, venez, je vous présente l’alter ego de la procrastination, sa copine l’hésitation, vous la connaissez?
Robe casual mode doudou intégral du tissu animalier (une plantain)? robe plus construite mais néanmoins confortable mode « secret pyjamas » (encore une lora)? patron moulti-testé ou risque de l’essai (pourquoi pas la moneta)? Ma partner in crime a finalement su parfaitement résoudre ma crise existentielle (sens de la mesure) quand, sur une énième discussion sifflotante genre « et toi, t’en es où? », sur un coup de tête, je lui ai dit « Moneta ou Zaria? Tu choisis pour moi! ».

Et ZARIA fût! (merci beaucoup Ysa, ça pouvait encore durer des mois, c’t’affaire!!!)
J’ai été la première surprise de la rapidité de la mise en oeuvre une fois le verrou de l’hésitation explosé : je crois que je la dessinais dans ma tête depuis des lustres, ma Zaria, parce que j’ai aussitôt dégainé le patron (joie de l’ajout des marges de couture non incluses sur les patrons Maison Victor), choisi sans tergiverser de couper en 36 pour une version ajustée (je suis plutôt gamme 38/40 et j’ai lu partout que ce modèle taillait grand), d’autant que je prenais un jersey quand il est prévu pour un tissu certes extensible mais pas forcément jersey, enlever les pinces à la hussarde. Je vais éviter d’expliquer ma méthode en long en large en travers – repli du nombre de cm prévu droit sur le centre, pince du papier pour l’écraser et roule biquette!- pour ne pas faire saigner les yeux des puristes du patronage (je sais, les filles, je sais), mais mon ambition était là toute simple d’une exécution facile, pas prise de tête, tant dans la réalisation que dans le porté, sans une exigence démente sur le fit : ayant regardé plusieurs réalisations sur IG, il y avait toujours ce petit côté non ajusté (même en tissu ad hoc), une largeur hanche prévue pour être resserrée par la ceinture… Bref, je me suis lancée! J’ai aussi ajouté quelques centimètres en hauteur (pour rappel, je mesure 1,70m) qui me conviennent parfaitement.

Je voulais des manches longues MAIS.
J’ai choisi de modifier les manches, trop courtes à mon goût pour une robe plutôt automne-hiver au vu des coloris, un peu 3/4, et là aussi, coupe à la hussarde (quelle aventure, la couture 😋) en suivant la ligne des manches d’origine, jusqu’au max que mon tissu permettait (et qui ne m’a pas permis la manche longue complète,vous l’aurez compris).
Et pour m’éviter les joies incommensurables de la parementure (surtout en jersey), j’ai coupé une bande d’encolure en me référant au calcul proposé par ma bible de couture jersey (Coudre le Stretch de Marie Poisson), à savoir de 88% du tour total de l’encolure.
Ah oui, pas de finition à l’aiguille double, j’avais pas envie que les ourlets soient trop soulignés donc mon point élastique de la mac qui va bien. C’est une robe roots en fait, tant dans sa conception que dans ses finitions et, parfois, c’est bon comme ça!

Comment vous dire?
Je suis plutôt contente de cette réalisation rapide et « feel good », qui remplit une belle case fort attendue de ma todolist et aboutit joyeusement le défi avec Ysa.
Je suis moins satisfaite de l’encolure, qui baille quand je me tiens pas HYPER droite, sans doute grâce un bon combo « épaules étroites/ajustement à la hussarde/choix hasardeux de bande d’encolure sur une encolure presque bâteau »… Donc ma faute, ma faute, ma faute. Mais c’est pas grave : elle est terminée depuis un peu avant le confinement, et je l’ai déjà porté plusieurs fois avec plaisir parce qu’elle est vraiment facile à enfiler (y compris en confinement).
En bonus, elle aime mes d@marts noirs, elle aime mes gilets noirs et mes gilets gris, elle aime mes bottes noires, elle aime aussi mes boots et mes baskets noires. Comme vous le voyez sur les photos, elle aime aussi mon look spécial confinement : les crocs vert pomme à uni-chaussette au pied gauche (j’ai mal au pied droit quand je mets la chaussette, ne me demandez pas pourquoi, je n’en sais fichtre rien)(j’ai froid au pied droit).
La ceinture lui donne un seyant correct mais sans contrainte pour les jours de « gros ventre » (vous savez, le syndrôme pré-menstruel, la raclette… tout ça tout ça).

Looks de confinement modèle et photographe 😁

Patron : Robe Zaria, La Maison Victor édition 5 septembre-octobre 2018
Taille : 36.
Modifications : suppression des pinces, allongement d’1,5 cm au niveau de l’ourlet, allongement des manches de 17 cm. Pour mémoire, bande encolure de 60,2 cm pour remplacer la parementure.
Matières : jersey coton et élasthane Mamzelle Fourmi, en 160 cm de laize.
Rayon portabilité : je porte moins de noir qu’avant, j’ai reporté mon addiction sur le bleu marine, au vu des dernières choses cousues et des quelques très rares achetées, mais je suis contente de cette robe qui fera parfaitement le job les jours de bureau… Malgré l’arrivée du soleil drômois, elle est déjà sortie plusieurs fois donc… ça devrait faire, malgré ses petits défauts.
Une prochaine fois ? pas bien sûr. L’effet de la ceinture me fait penser à la kielo wrap qui exerce sur moi une sorte de fascination morbide : telle la sirène, chaque fois que je la vois (enfin… surtout les photos qui la montre ouverte avec sa ceinture en entier… pas ce qui est le plus facile à porter au quotidien cela dit), j’ai envie d’elle mais JE SAIS que je la trouverais sac à patate sur moi, donc non je résiste au chant de la sirène kielo, tel Ulysse… Ma Zaria joue les placebos, bien mieux chaloupée pour moi, même si je dois reconnaître que son seyant est moyen. Il y a surtout tellement trop d’autres patrons de robes jersey qui me tentent (genre la moneta, en stock depuis des années, dont les manches me font waow d’envie, toujours pas cousue et pourquoi???? je l’ignore complètement) pour que je récidive. M’enfin… Sait-on jamais (maintenant que le patron est coupé)??
Dans le temps : à suivre!

Allez, je suis impatiente de voir ce que tu nous as concocté, Ysa, vous aussi? Alors c’est maintenant, et c’est sur son blog 😁.
Un peu de légèreté dans ces moments particuliers que nous traversons, ça fait du bien.
Après avoir beaucoup hésité, et en insistant FORTEMENT sur les précautions d’usage nécessaire pour que ce ne soit pas dangereux, j’ai cousu des masques, bien sûr, j’ai été contente de pouvoir en donner à des personnes qui doivent travailler dehors, être en contact avec du monde, beaucoup de monde, dans des conditions pas toujours faciles. J’ai la chance de pouvoir télétravailler. Pas toujours simple, mais je connais ma chance.
Prenez soin de vous, restez à la maison, partagez les jolies choses qui mettent du beau et du léger au monde, il en a, nous en avons, bien besoin 💕

21 commentaires sur “Hey I don’t know [Robe Zaria – La Maison Victor]

  1. Oh que ça m’a fait plaisir de te revoir part ici ! 😍😍
    Et elle est bien jolie cette robe !
    Il faut que je me penche sur les robes jersey, mi-saison…
    M’en vais chez Ysa tiens ! 😘

    J'aime

    1. hihi merci, et oui, le concept mi-saison m’est toujours difficile, et là, je tiens un truc!!! Même en mode confort maison… je l’ai pas quitté hier soir pour la soirée canap!!! c’est un signe 🙂

      Aimé par 1 personne

  2. Purée, tu es splendide !!! & si tu veux de la manche, moi, j’en ai en rab !!! *
    On sait pas pourquoi mais passons !
    En tout cas, cette robe de hussard est superbe ! & j’adore le look crocs ! /* Moi j’ai vite fait enfilé mes kickers à moumoute, va falloir changer ça un de ces 4 ! */
    Je trouve aussi ce tissu lumineux sur toi ! /* alors que moi, clairement, il m’éteins, c’est marrant des fois le rendu d’un tissu ! */
    En tout cas, ravie de notre duo, pour le prochain, je propose FRUITE !
    Oui, j’ai envie de marinière à cerises, de tiches à ananas, de jupes à pastèques, de froc à citron, de robes à flamands roses … Aaah, c’est pas un fruit le flamand rose ?

    J'aime

    1. pour la manche, je vais en rester là, pas sûre d’avoir envie d’y repasser du temps (ou même sûre de ne pas avoir envie, en fait)… Merci beaucoup pour tes compliments, je me suis surtout bien amusée grâce à toi! et les fruits à flamands roses, je signe pour!!! on choisit le tissu qu’on veut ou on cherchera en commun (quand on pourra à nouveau commander en ligne!)…

      J'aime

  3. Veinarde ! (iou juste rigoureuse et stricte ?), tu as la silhouette qui va bien pour ce genre de robe avec noeud sur le ventre !
    Elle est très réussie cette robe, dommage pour l’encolure qui ne se tient bien que sur les photos.

    J'aime

    1. Je mange équilibré et j’ai stoppé tout grignotage intempestif depuis que les hormones ne me facilitent plus autant la vie qu’avant (j’ai longtemps été de la team veinarde, je ne m’en vante pas, maintenant que j’aurais besoin d’y faire plus attention, je n’ai aucune volonté niveau sportif). Du coup, le drapé, comme les petits plis sur la partie jupe de la lora, me permettent de dissimuler les rondeurs par là. Et pour l’encolure, oui, je me suis aperçue que c’était moins catastrophique sur les photos que j’ai l’impression en la portant, c’est déjà pas mal!

      J'aime

  4. Superbe robe et duo!! Je viens de voir la version d’Ysa.
    J’ai déjà fait exactement ce modèle de robe, mais c’était un patron fait main. L’avantage du nœud est que cela permet de recintrer en fonction des besoins, voire même de nouer dans le dos. Moi aussi j’ai des envies de robes en jersey mais j’hésite sur le modèle. Entre l’envie de changer de modèle et l’absence de motivation, ce n’est pas toujours évident.. Je pense que je vais retenter une robe Maëlle de Marie Poisson quand l’envie reviendra, à défaut d’idée plus originale!! Si t’as d’autres modèles en tête, je suis preneuse..
    Bravo en tout cas à toutes les deux et j’adore le look Crok

    J'aime

    1. Ah oui, tiens, pas encore pensé à la nouer dans le dos! Tu as déjà fait la moneta? ça fait des lustres que je me dis que je devrais me lancer, mais j’ai toujours envie d’un autre modèle à la place… Bizarre… Sinon, mon very best of, c’est la Lora de la maison victor, bien coupée pile pour moi… Tout dépend de ce que tu aimes porter! Et oui, les crocs, ça va avec tout (ou presque) 😂

      J'aime

  5. Il est vraiment belle cette robe…oui une robe de mi saison…et avec les chaussures…parfait…lol…en tout cas ton jardin est beau

    J'aime

  6. Quelle est jolie cette robe dans ce jersey !
    J’adore toujours autant de lire ! Tiens, tu devrais commencer à écrire un livre pendant le confinement ! 😉
    Et vive les crocs, avec ou sans chaussette ou même une seule ! 😉 Les miens sont rose bonbon…

    J'aime

    1. merci beaucoup! c’est amusant que tu parles de ça, ça serait un vieux rêve mais… je n’ai pas le temps de m’ennuyer, je télétravaille et le reste du temps, je cuisine pour la tribu 😉 J’avais peur de m’ennuyer, c’est tout le contraire!!! ahhh rose, tu me fais rêver, pour les crocs!!!

      J'aime

  7. Géniale, ta robe ! Et une fois de plus, un tissu original ! Tu as l’art de dénicher ces tissus qui nécessitent un « coup de zoom » pour être admirés 🙂
    Une présentation dans un cadre inhabituel qui te va bien.
    Tu écris avoir cousu ta robe avant le confinement… ta MAC t’accompagne-t-elle dans ton joli lieu de confinement ou faites-vous confinement séparé ?
    Un petit plaisir qui aide à supporter ces temps difficiles. Bises

    J'aime

    1. merci, D! et tant qu’à faire, autant s’amuser 🙂 Alors, j’ai ma mac avec moi (heureusement), mais je couds à la vitesse de l’escargot, je manque de concentration, tout prend un temps dément!!! et puis… ma mac a quelques petits soucis de tension, j’espère juste qu’elle ne va pas me lâcher avant la fin du confinement!!! Toi aussi, tu t’occupes, j’ai vu, c’est important de créer du joli! Bises

      J'aime

  8. Ah les robes en jersey, la valeur sûre !
    On est copines de look, aujourd’hui je porte une robe en jersey et crocs aux pieds.

    J'aime

Les commentaires sont fermés.