Couture·Partage

In Cauda Venenum [Me Made May 2020]

L’histoire du jour propose un bilan de mon « Me Made May 2020 ».
J’ai d’abord hésité à me lancer en mode confinée, mais l’envie de faire un truc sympa et stimulant au quotidien à partager sur instagram et à la fin, ici, a été la plus forte. Néanmoins, cette troisième participation risque bien d’être la dernière, sauf à ce que je trouve comment plus me challenger tout en m’amusant. En effet, le défi initial de Sozoblog, c’est de se poser un challenge personnel.
S’il était logique pour moi d’essayer (difficilement) en 2017 de porter une création par jour, je constate trois ans plus tard que c’est limite une évidence : de toutes façons, 99% de mes culottes sont homemade, donc ce challenge-là est déjà quasi d’emblée remporté (même si vous devrez me croire sur parole, en trois ans, je ne me suis toujours pas décidée à vous montrer mes fesses).
Certains challenges posés par d’autres participantes sont amusants à lire chez elles, mais ne m’amuseraient pas : par exemple, porter des tenues différentes tous les jours du mois… J’ai beau aimer le changement, j’aime aussi mes fringues préférées et je les porte plusieurs fois sans les laver -mes jupes, mes pantalons- sans vouloir sortir l’intégralité de mon dressing… D’ailleurs, ça se voit : ma jupe Adrienne en tissu Mars-Elle est l’un des very best of de ce mois de mai (elle l’est depuis sa sortie de l’atelier, en mode hiver comme en mode printemps).
Le fait est aussi que le rangement « Marie Kondo » de l’automne dernier a porté ses fruits : je n’ai plus dans ma garde-robe que des fringues préférées ou presque (ou méga-utiles, genre le pantalon de rando, je peux pas dire que je l’adore, mais j’adore en avoir un pour aller marcher, ça, c’est sûr!). Peut-être que ce sera moins vrai après la frénésie de cousettes de printemps, je ferai un petit bilan après la période de porté, histoire de voir si j’arrive désormais aussi bien à ne faire rentrer dans mon placard que des fringues préférées qu’à sortir les fringues plus aimées du tout…

Semaine 1 confinée

Je dois dire que du coup, j’avais déjà dans la tête une idée de ce qui allait me manquer. Mais est-ce que mon impression s’est vérifiée?
Pour être plus honnête, j’ai eu envie de repartir des constats de 2017 et 2018.

En 2017, la conclusion était la suivante :

En 2018, beaucoup de Deer and Doe, de tuniques, de chemises (j’ai trouvé mon graal avec la Mélilot), de safrans…Il me manquait encore des pyjs de printemps, des pantalons, et des basiques, une bonne veste basique de mi-saison…

Semaine 2 moitié-moitié

Alors en 2020, où en sommes nous?
Deux journées manquent (les cherchez pas) si on omet les culottes… J’avais envie d’une certaine robe pour une certaine occasion 😊
Si je manque encore un peu de basiques unis, notamment pour des tshirts manches longues (heureusement, le temps n’en a pas nécessité beaucoup cette année), j’ai bien progressé de ce point-de-vue-là (et donc, la plupart de mes culottes sont maison). D’ailleurs, j’ai pu aller randonner à chaque fois avec un tshirt cousu, Jeanne ou Plantain… Et j’ai tout ce qu’il faut en tuniques, chemises… même si une ou deux pourraient ajouter un peu de diversité bienvenue (je vous parle de la mélilot manches courtes coupée en fin d’été dernier?).
Je manque à nouveau de pantalon. Mes deux safrans sont sortis de ma garde-robe, pour cause de prise de poids : ils étaient déjà très limites, et devenus importables! Le fleuri a été tellement porté que, de toutes façons, il allait vers une sortie pour usure. Force m’est d’avouer une flemme incroyable à rechercher le bon patron, le bon fit pour un pantalon. Un Cat de la maison victor est coupé depuis un an, je ne désespère pas de parvenir à le coudre… Bref. Heureusement, mon papao est passé par là, il redore un peu le blason de ma couture pantalonesque! Mais… il ne va pas avec tout, donc, « cherche encore »!
Si j’ai réussi à coudre mes petites finettes bien utiles, je n’ai pas encore un bon duo de pyjs de printemps. J’ai cousu un haut que je vous montrerai peut-être si j’arrive à lui ajouter un bas, c’est en voie de progrès dirons-nous!
Et la veste de saison est en voie de progrès aussi : j’ai le patron (une Joe de Ready to Sew), le tissu (sauf si je change d’avis), yapluka. Mais je me rends compte au final que c’est une pièce que je porte peu, je m’en suis d’ailleurs plutôt bien passée cette année encore (je n’en ai pas du commerce non plus, toutes parties dans le « mariekondogame »). Bref, un besoin de second plan en vérité.
Les jupes midi, entrées dans la danse il y a deux/trois ans, tiennent le haut du panier en mi-saison, j’en ai commis une nouvelle pendant le confinement, pas montrée ici, il faut que je lui reprenne un truc avant.

Semaine 3 déconfinée

Là où le confinement m’a bien fait progresser, c’est dans la couture de mon stock. J’ai pu coudre mes tissus chouchou que je regardais avec envie mais aussi peur de mal les utiliser, et je suis tellement ravie de ma Jelba ou de ma jupe midi en soie (celle qui est à reprendre)!!! Par contre, là où j’ai bugué, c’est quand j’ai eu envie de coudre autre chose que du bleu : les coupons ne se bagarraient pas au portillon (à part mon lumineux Mars-Elle jaune-ocre, terminé mi-mars, pas montré ici, en Jude de Ready to Sew). Au secours! Faites-moi promettre de ne pas craquer pour du bleu cette saison : certes, du coup, je me trouve avec une garde-robe hyper facile à assortir, mais je change trop peu de couleurs alors que j’adore ça!!!

En transversal, je constate un vrai plaisir à coudre et porter des tissus qualitatifs, de plus en plus souvent bios et éthiques (Mars-Elle en bonne place de la plupart de mes chouchous de chouchous, ma mélilot rouge foncée, la jelba, le tshirt Jeanne brodé, la jupe Adrienne, ma nouvelle Jude…), mais ça, vous le saviez déjà (et moi aussi), le soin des finitions est souvent un gage de plus, même si parfois je les sacrifie pour avancer : le confinement m’a ôté une bonne partie de mes capacités de concentration, j’ai cousu « simple et fonctionnel » mais en temps normal, ça n’arrive plus.
Et depuis 2017, je suis aussi tombée en amour des patrons Ready to Sew, qui me correspondent en style et en silhouette, en grande partie du moins. Ma garde-robe maison s’en est trouvée bien améliorée (et j’ai quelques projets RtS en cours qui attendent pour encore l’étoffer).

Semaine 4 presque la fin

Petit aparté culottes.
Je couds mes culottes.
Sauf mes culottes menstruelles.
Plusieurs patrons sont désormais disponibles, avec de supers explications et conseils matière. Ce que je trouve génial. Oui parce que je ne reviens pas sur le fait que porter des culottes menstruelles est génial en soi, j’ai eu une révélation quand j’ai commencé (je n’arrive pas à porter confortablement la cup, ce n’est pas faute d’avoir essayer, et les serviettes lavables ne m’avaient pas vraiment convaincu). Quel confort, quel bonheur, quelle libération et aussi, quel soulagement mental de l’écologie de la chose.
J’ai choisi d’acheter les miennes (alors que oui, je sais me coudre des culottes, ces culottes-ci ne sont pas si différentes) parce que je n’ai pas envie de chercher. Chercher la bonne matière, la bonne absorption, le bon patron, et surtout acheter quinze mille trucs qui peut-être n’iront pas. Alors pour l’instant (ne jamais dire jamais), j’ai préféré faire confiance à celles (ce sont souvent, bizarrement, des femmes à l’origine de l’idée) qui ont cherché, et qui se lancent dans l’entreprenariat, qu’ainsi j’encourage. J’ai acheté chez Fempo (leurs plus absorbantes) et chez Moodz (idem). Après presque un an d’utilisation pour les premières, plusieurs mois pour les deuxièmes, les deux me paraissent tout à fait conformes à mes besoins de flux important (sauf peut-être la nuit, selon les cycles, mais je n’ai rien trouvé dans le commerce qui fonctionne mieux de toutes façons). Comme je vais devoir en ajouter pour tourner confortablement, j’hésite à tester les Petites culottées (en bonus, fabriquées en France, les autres sont fabriquées en Europe, ce qui est déjà bien), vous connaissez? Ou je reprendrai Fempo, simplement parce que la forme convient mieux à mes fesses que les Moodz. Ma fille préfère les Moodz, qu’elle trouve plus absorbantes (je pense aussi qu’à l’usage, on les utilise mieux qu’au début). Un investissement, certes, mais si je compte le nombre de paquets de serviettes bio que ça m’évite d’acheter, je suis vite au compte (aaaah si j’avais découvert ça plus tôt, j’aurais fait des écolonomies!!!). Petite précision : aucun de ces liens n’est sponsorisé, je ne suis pas assez influenceuse pour que ça me rapporte quoique ce soit. Je dois néanmoins avoir un compte parrainage chez Fempo alors si vous commandez, vous pouvez me demander le code (qui si je me rappelle bien, vous permet également d’avoir un petit pourcentage…) et il y a les frais de port offert chez Moodz en ce moment!
Voilà voilà. Parenthèse refermée.

Trois derniers jours du mois : au milieu, ma robe préférée entre toutes, confortable et seyante à la fois… Parfois, l’improvisation donne des pépites 💗

Mais alors niveau couture, quel est le prochain projet? Des tissus sont en route, commandés dans de belles maisons qui me font très envie, j’ai attendu le déconfinement pour craquer, et je me suis fait plaisir, pour ma L. et pour moi. Les deux coupons commandés pour l’instant ont un projet précis chacun (miraculeux) : une première Jazz pour moi, version robe sans doute, j’hésite encore pour le haut, boutons ou cache-coeur (pas bleu le tissu, rouge-framboise!), une jupe-culotte Joanne pour ma L… Bref, de jolis moments de couture en perspective, et oui, toujours pas de pantalon, à part celui qui est coupé, donc…
Et vous, quels projets pour la saison chaude?

22 commentaires sur “In Cauda Venenum [Me Made May 2020]

  1. Ouah tout un reportage…oui vive le dechet zero…et comme toi j’ai des problemes avec la cup…alors je note pour cette facilte…bien que j’arrive un peu vers la fin…lol….en tout cas de bien belles realisations annee apres annee….oui continue….tu es en avance par rapport a beaucoucp…;)

    J'aime

    1. J’arrive aussi un peu vers la fin mais j’en ai encore pour quelques années et… ma fille prend la relève, donc le besoin est toujours présent à la maison!
      et merci, c’est jamais assez encore, mais si chacun fait sa part, ça avance.

      J'aime

  2. Bravo pour cet exercice, je n’ai pas eu le courage cette année.
    Tu me redonnes le lien vers ton article sur ton pantalon de rando ? je n’ai pas retrouvé …

    J'aime

    1. Oupsy, j’ai beau m’être relu, je n’ai pas tilté que ma tournure de phrase pouvait laisser penser que j’avais cousu mon propre pantalon rando… malheureusement non, il est du commerce, j’y faisais allusion dans le cadre de mon tri « marie kondo »… C’est comme pour les culottes menstruelles, rien que pour le matos technique, j’ai pas envie de m’y coller.

      J'aime

      1. arf, tant pis … J’ai un pantacourt du commerce qui me sert à tout : rando, camping mais il passe aussi au boulot … Dommage, il a au moins 12-15 ans et il commence à avoir des trous et je bloque aussi au niveau du tissu : synthétique très certainement (l’étiquette est effacée et en lambeaux), sèche comme un rien, ne froisse pas mais très agréable à porter …

        J'aime

    1. J’ai moins cousu que je pensais, j’ai moins lu aussi, mais c’est vrai, c’était des conditions plutôt douces pour moi, et je suis heureuse 🙂 Bises

      J'aime

  3. Bon, je note ton lien FEMPO parce que les serviettes lavables, c’est bien à la fin mais au début, merci bien.
    & sinon, le bleu te va si bien /* ah ah ah !!! */
    C’est vrai que le Me Made May c’est super mais quand on a QUE du cousu main, c’est plis vraiment un challenge !
    Allez, on s’en sort de cette période bizarre /* & autant je n’ai pas eu trop de mal pendant autant maintenant, j’ai vraiment du mal. Paradoxal, je sais … */
    Sinon, les chaussettes TDM ont fait des émules ici aussi … Ma fille ET chéri les ont.
    Pfff …. Cé pô juste !
    Beau bilan et bonne journée !

    J'aime

    1. Je t’enverrai ça! et pour le bleu… Je vais pas rebaptiser le blog Mme Bleu (surnom que m’a donné Mars-Elle) mais… c’est devenu très très très présent 😂
      Je n’ai pas que du cousu main, mais oui, je trouve ça moins drôle quand ça pourrait être tous les jours en fait… J’vois pas bien le truc, sauf à partir en mode « garde-robe raisonnée capsule »… Et même si je réfléchis plus raisonné qu’avant, je ne suis pas vraiment lancée là-dedans…
      Et oui, on va en sortir (la preuve, je me suis remise à lire comme une dingue), mais il y a besoin de prendre ses nouvelles marques. Je trouve aussi que finalement, le « dedans » était plus doux que le « maintenant », surtout pour la reprise des interactions sociales et de voir le vide intersidéral qu’il peut y avoir entre les hommes, selon les choix de vie… Ton « paradoxe » ne me semble pas tant l’être!
      Hehe, je comprends pas, t’as pas pris ta paire à toi??? Lila a les siennes, j’ai les miennes, j’ai offert les siennes à Frèd… In TDM we trust!!!
      Belle journée à toi, bises

      Aimé par 1 personne

  4. Et ben bravo parce que petit à petit tu avances vers la perfection (la tienne) qui est proche et ça c’est chouette !!

    Comment tu gères les culottes menstruelles? Je me pose la question pour ma fille (l’autre habitant chez son père, je ne gère plus…). Je me sers de la cup la journée et une culotte menstruelle la nuit (+ des serviettes lavables mais je préfère le confort de la culotte… Que je n’ai toujours pas pris le temps de refaire depuis des mois que je me le dis.. maintenant que j’ai un patron de culottes qui va bien, je vais surement me lancer. Bref, c’est une culotte sur la journée ou 2?

    Niveau projet, je vise des hauts classiques unis plus un gilet en jersey et un sweat et une ou deux robes longues. Mais je veux d’abord bien réfléchir pour acheter le tissu en fonction 😉

    Bonne journée !

    J'aime

    1. je ne prétendrais pas ça mais en tout cas, les choses me conviennent de mieux en mieux 🙂
      Pour les culottes, une culotte sur la journée, une pour la nuit. Pour les jours les plus abondants, j’ajoute une ou deux serviettes en début de journée, pour faire durer la culotte et ne pas m’inquiéter avant de rentrer le soir. Mon roulement n’est pas encore complètement calé, mon cycle a tendance à varier!
      Je viens de recevoir ma première commande de cotons dont… la moitié seulement me convient! j’avais vu framboise, c’est rose bonbon pour l’un des deux coupons, argggh. J’espère que ma deuxième commande (du jersey uni et basique gris, noir) conviendra à 100%, j’ai besoin de basiques tshirts!

      J'aime

      1. Merci pour tes infos ! J’ai reçu quant à moi ma commande d’Amandine Cha et bien que la couleur n’est pas tout à fait ce que j’imaginais, ça va le faire ! (cela dit c’est conforme à la photo..). Je croise les doigts pour la 2eme commande !

        J'aime

        1. mon coton vient de chez amandine Cha aussi 🙂 la qualité est superbe mais j’ai du mal avec la couleur (leur lange « glycine »)… Je vais réfléchir, s’ils ne peuvent me reprendre le coupon (ce que je comprendrais très bien), soit je couds en rose, et si vraiment ça le fait pas je teins, soit je teins d’office… Dilemne… Heureusement, le chambray pour ma fille lui plait à fond, c’est cool!!! C’est lesquels que tu as pris, toi?
          Avant de me lancer (et de décider), je commence aussi à reprendre l’ensemble des petits trucs « et si je coupais cette robe pour en faire un tshirt » que je viens d’exhumer au cours de mon rangement… J’ai gagné un tshirt en 20 mn hier soir 🙂

          J'aime

          1. oh alors là c’est une question difficile ! Il vaut mieux attendre quelques jours.
            C’est un chambray à pois Diabolo Violette, qui est en train de sécher !
            Ah oui quel plaisir de modifier un vêtement pour en avoir un autre rapidement !

            J'aime

            1. Ils me proposent de le retourner, la question n’aura pas à être tranchée, j’en suis bien contente!!! Joli aussi le chambray à pois, je vais hésiter à choisir mon prochain coupon!!!

              J'aime

              1. ah ben c’est cool !! j’ai aussi craqué sur un coupon « Alice au Pays des Merveille », trop beau et juste assez grand pour faire une robe pour ma puce ! (reste à choisir le modèle…).

                Aimé par 1 personne

  5. J’adore ton Me Made May cuvée 2020 !
    Chaque année, je me dis qu’il faudrait que je participe…
    Pour un patron de pantalon au top, je te conseille le ginger jeans de Closet Case patterns ! Il faut que je prenne le temps de faire un post à son sujet… Autre possibilité, pour trouver des pantalons, aller dans les second hand ! Il y a souvent des bonnes affaires et cela répond à ta démarche écologique ! 😉

    J'aime

    1. Merci!!! je l’avais en tête, le ginger, je verrai ça.. plus tard, là, j’ai des envies d’été 😊 (sans jeans) et je suis curieuse de lire ton post! Et pour le second hand, je le fais déjà, en effet pour les pantalons et pour les vestes! C’est en effet un bon plan, à tous niveaux!

      J'aime

Les commentaires sont fermés.