Couture·Eco-bio

Come Talk to Me [Jupe culotte Joanne – Ready to Sew]

L’histoire du jour est de bonheur partagé.
Comment résister à « j’aimerais une grande jupe culotte un peu comme la tienne » (aka une jupe-culotte en lin du commerce, que j’adore).
Promis, juré, craché, je n’ai aucunement influencé en montrant les modèles auxquels je pensais. J’ai pensé à d’autres jupes culotte (de créatrices que je n’ai pas forcément déjà cousu d’ailleurs mais pourquoi pas?), j’ai envisagé d’autres tissus…
Ma L. a de qui tenir : quand elle a une idée dans la tête, ses choix sont clairs.
CELLE-LA (« t’es sûre? c’est pas parce que c’est ma créatrice fétiche que…? ») et CELUI-CI (« t’es sûre? cette couleur? »).
Du Ready to Sew et du Amandine Cha Dessolier, double bonheur 💗💗

Comme nous naviguions là en eaux troubles (la silhouette de ma fille évolue d’une cousette à l’autre)(on en parle de son demi-centimètre de plus que moi depuis peu?)(non, je préfère pas 😓), et que je ne voulais pas me louper sur un tissu de cette qualité (et de ce prix, on va pas se mentir)(ahhhh le retour des joyeuses expressions françaises qui mettent une intention bizarre dans la phrase), j’ai fait une toile.
Alors une toile, depuis que j’en fais (comprendre : pas depuis tout le temps que je couds, j’ai largement eu mon lot de gloires ou de défaites cuisantes sur des coutures optimistes et directes)(j’ose le dire, ça peut encore m’arriver, sur un coup de tête)(d’ailleurs, pas plus tard qu’hier soir j’ai coupé en mode optimiste et direct, incorrigible!), ça oscille entre « vieux drap à peine monté en épingle pour vérifier le tombé et la place des pinces » et « toile qui pourrait être portable si tous mes choix sont bons ». Ici, je me suis appliquée « parce qu’on ne sait jamais ».
L’avantage de Joanne, c’est qu’elle a la version gourmande en jupe-culotte, mais aussi la version short : j’ai donc coupé le short, qui pouvait partir sur un short de pyj en cas de portabilité moyenne mais taille compatible… Tentative de rentabilité du temps consacré à la couture, faire pour rien peut s’avérer déprimant… En bonus, j’ai rentabilisé un coupon qui me restait de ma jolie et toujours très agréable à porter Bella, en… Amandine Cha Dessolier (j’ai pas fait exprès, mais « la boucle était bouclée »).

Bingo : la toile correspond à la taille de ma fille, nous avons pu valider ensemble qu’il fallait agrandir les poches (définitivement trop étroites). Pour cette toile, j’ai déclaré forfait pour le passage des élastiques en coulisse et j’ai redéfait toutes mes coutures, pour y insérer un élastique large, bien confortable en réalité. Abnégation quand tu nous tiens.
Je suis ravie : ce qui était parti sur « on va se faire une toile » s’est transformé en « magie du septième art » (joie)(et je suis toute humilité). Ce short est porté en extérieur, je l’ai déjà vu plusieurs fois de sortie depuis que je l’ai cousu. Bonheur.

Du coup, j’ai pu me lancer dans le tissu de rêve en toute confiance.
Et dans ces cas-là, l’histoire file sans souci aucun (et sans grand chose à raconter, du coup).
J’ai agrandi les poches tout simplement : en coupant le long de la ligne de droit fil, j’ai éloigné les morceaux de 2 cm, sans rien changer au montage. Et le combo patron bien fichu/tissu docile sous le pied de biche a fonctionné à merveille, forcément. A noter, la jupe-culotte est un peu plus large que le short, pour un autre tombé vu la longueur, forcément…

J’ai un peu traîné (où sont passées mes fenêtres couture???) pour coudre les ourlets parce que c’est le point un tantinet galère du patron, avec heureusement à la clef ces jolis arrondis au bas de la jupe-culotte, et j’ai un peu traîné pour finaliser la ceinture, et décidé de coudre deux coulisses plutôt que trois, pour, j’avoue, me simplifier la tâche pour passer les élastiques confortablement sans devoir m’acharner au risque de déchirer le tout (ce qui c’était un peu passé sur la toile, d’où la solution d’y mettre un élastique large).
Ma L. a tout de même pu in extremis glisser sa jupe-culotte dans la valise des vacances et ça, c’est un autre petit bonheur!

Patron : jupe-culotte Joanne Ready to Sew (version extension avec les poches sur le côté).
Taille : 38.
Modifications : élargissement des poches de 2 cm, un élastique large sur la toile, et 2 coulisses d’1.5 cm au lieu de 3 de 1 cm sur la réalisation finale, pour des élastiques d’1cm quand même. Petite surpiqûre complémentaire sur la coulisse bas pour solidifier le tout.
Matière : chambray dark lagune côté dark, Amandine Cha Dessolier.
Rayon portabilité : aussitôt cousu, aussitôt porté, ma L. adore, elle trouve que ça lui fait des jambes de quinze kilomètres, et que ce combo tissu/ampleur du patron est très agréable à porter par temps chaud!!! Et puis, y’a pas à dire, c’est tout à fait dans son style 💗
Une prochaine fois? Finalement, déjà deux fois pour ma puce… Ben… J’ai envie d’une Joanne, moi, maintenant!!! Vous me redites où passe le temps qui nous relie à nos envies???
Dans le temps : à suivre.

Dans la foulée, forte de cette expérience joyeuse parsemée de petits bonheurs, j’ai refait une toile pour le projet d’après.
Qui n’est pas une Joanne.
Qui est aussi du Ready to Sew en Amandine Cha Dessolier 😍.
Qui m’a donné plus de fil à retordre mais… ceci est une autre histoire! A bientôt 😘

17 commentaires sur “Come Talk to Me [Jupe culotte Joanne – Ready to Sew]

  1. Salut Bichette ! Ta fille est waouh … (et sans jolis bracelets de dents !!!)
    C’est clair que cette jupe culotte lui fait des gambettes de gazelles, ça va s’affoler dans le parc zoologique avec tout ça !
    & vive les converse assorties !

    J'aime

    1. Et oui, elle a retrouvé la blancheur de ses dents depuis plusieurs mois 😁 et gardé le même sourire lumineux!!! ça s’affole, ça s’affole, je confirme 🤔😍
      et le look affirmé et réfléchi, c’est tout ma L… Merci de tes compliments en tout cas!

      J'aime

  2. Et bin didonc toute une fille bien gatee….elle en sourit meme didonc….et que de merveilles…oui tu as bien travaille pour elle…parfait

    J'aime

  3. Alors toi tu fais une toile dans du tissu Amandine Cha ? Toile de luxe quand même 😉 mais tu as eu le nez creux, le short est très sympa.
    Et la version jupe culotte surement aussi puisque ta miss l’a adoptée. Mais effectivement, ça ne rend pas grand chose sur les photos. On n’a pas une vie facile 😉

    J'aime

    1. C’est vrai, toile de luxe 😄 à vrai dire, j’achète nettement moins de tissus « tout venant » qu’avant, et à part du drap blanc qui aurait été voué à la pièce d’entraînement, j’utilise ce que j’ai, d’autant plus facilement quand ce sont des chutes de projets déjà réalisés 😊.
      Et… je vois la miss aujourd’hui, avec le short, donc j’ai eu la bonne intuition!
      Pour les photos, mazette, ce vert est trop difficile pour mes talents de photographe du dimanche!!!

      J'aime

  4. Juste magnifique ! Elle doit donner des ailes et comme elle va bien à ta L. avec ses baskets jaunes !!!
    Ici, pas le temps de coudre, notre petite Joanne (qui grandit comme ta L., du reste) a partagé notre quotidien…

    J'aime

    1. Ma L. la trouve super confortable, et oui, elle assume joliment son style… Ravie que vous ayiez pu profiter de votre petite (qui grandit et oui, c’est la vie), j’espère pour encore un peu de temps? Ma grande est chez son papa, mais je la vois régulièrement quand même… L’avantage qu’elle grandisse, justement!

      J'aime

Les commentaires sont fermés.