Couture

Pale Yellow [Robe Pola tartan – Fibremood]

Du jaune pour une robe rouge. Découverte chez I comme D , j’adore😘

L’histoire du jour est de rouges improvisations. De libre interprétation d’un tissu qui voulait être pantalon mais vit sa vie de robe. De carreaux à raccord qui filaient à l’anglaise et partaient en vrille. Et aussi de rouge à lèvres : je n’en mets plus, rapport aux masques, alors que j’adore ça, et je me suis fait plaisir rien que pour le shooting du jour, un vrai petit bonheur (de l’importance des bonheurs simples par les temps qui courent, et du sourire #etsionsouriait)!

Un pantalon. En écossais rouge. Projet de l’hiver dernier qui n’avait pas vu le jour suite à planning couture restreint.
L’automne pointant (lentement) son nez, le projet était toujours dans l’air, peu importe que ma fille lorgne sans aucune discrétion sur le coupon, je voulais mon pantalon (elle en déjà a un en tartan. Vert. Mais elle en a un. Bref). Alors que j’avais prévu d’autres coutures (une chemise pour mon BG, au hasard, mais en liberty la chemise, concentration maximum requise, dont je n’ai actuellement à disposition que quelques zestes d’échantillons), le coupon a sauté tout seul hors du stock : « PANTALON (il criait), PANTALON! – OK, ok, je m’y mets ».

Oui mais.
J’ai voulu m’appliquer. Et préparer les raccords méthode épinglage.

Le tissu qui part en vrille. Rien de droit, la courbe exagérée… J’ai vu. J’ai vu le pantalon avec des raccords bien bien foirés. Et j’ai prié yeh! pleuré. Le dieu de la couture n’allait-il pas me maudire sur quinze générations au royaume de la couture instagrablogueuse obsessionnelle du raccord? J’ai coupé une robe.
Gros avantage du lâcher prise sur mon super projet de pantalon en tartan : zéro pression sur la robe!!! Et je me félicite de ne pas avoir tenté le pantalon : je n’avais même pas imaginé que la vrille se verrait aussi sur la couture de droite à gauche sur la partie jupe 😁

Le choix du modèle s’est fait assez simplement, je voulais une robe confort confort, pas guindée, et surtout sans raccords improbables (j’ai bien pensé un moment à une Jolène, dont j’aimerais tenter une version longue, ou à une Yolande, encore jamais cousue bien que j’ai le patron depuis bientôt un an… mais j’ai frémi), je porte très souvent mon premier opus (qui ne déteint plus) donc… Pola.
Avec en tête la modification des bracelets de manches, pour en faire une robe encore plus simple (avec ce motif hyper présent, point trop n’en faut). Simple, la modification : plutôt que les longs bracelets de manches à boutonnage, un allongement de la partie manche de 6 cm (en poursuivant la ligne, donc ça se resserre légèrement), et une bande repliée façon biais pour souligner autrement que par un simple ourlet, j’aime bien. Je me suis gourrée en montant l’une des deux sur l’envers de ma flanelle, mais si je vous le dis pas, vous le voyez même pas, même si je reste sans bouger et que je vous l’agite sous les yeux. Et pourquoi je ferais ça (vous l’agiter sous les yeux), de toute façon???
Lâcher prise XXL je vous dis.

Cherry on the cake : j’ai plutôt réussi à raccorder les côtés de la jupe et j’en suis fière. Ne me demandez pas comment, j’avoue qu’à ce stade, c’est presqu’un miracle (et ça confirme que le tissu avait vrillé puisque le haut des jupes part en cacahuète chacun à sa façon, alors que les côtés vont bien ensemble… Va comprendre), le dieu des raccords a eu pitié de moi, ou il récompense mon lâcher prise XXL. Non, non, je ne suis pas obsessive 😜😅

Je tiens l’une de mes robes feelgood en fait (et puis elle a des poches 😍). Facile à réaliser (une fois que j’ai basté sur les raccords), facile à enfiler et finalement, contrairement à mes doutes stylistiques de départ, facile à assortir et accessoiriser… comme me l’a prouvé ma séance photos complètement impromptue en testant plusieurs accessoirisations. Et j’ai seulement décliné la version bleue! Je pense que des collants noirs et d’autres mariages sont largement encore possibles dans ma garde-robe actuelle… à laquelle je compte ajouter au moins un gilet/veste bleu marine que je vais réfléchir exprès pour cette robe (et sa grande soeur aussi d’ailleurs) niveau forme (long ou court, j’hésite encore).

Je ne fais pas ça habituellement, tester de multiples tenues avec un nouveau vêtement cousu, et de les prendre en photos (je ne parle même pas de REFLECHIR à ça avant de le coudre, sauf cas exceptionnels, mais quand je vois le champ des possibles, ça pourrait devenir moins exceptionnel). Virginie le fait désormais à chaque fois, et je comprends ici tout l’intérêt de la chose : sans rentrer dans une quête minimaliste et garde-robe hyper réfléchie, c’est très vivant et enthousiasmant de voir comment je vais pouvoir intégrer une tenue, même aussi baroque que ma robe tartan. Parce qu’après tout, je couds pour porter.

Patron : robe Pola, Fibremood
Taille : S.
Modifications :  allongement de la partie « manche » de 6 cm, bracelet de manche supprimé, remplacé par une bande de 27 x 3 cm repliée façon biais à cheval.
Matières : flanelle écossaise Mondial Tissus (fin de stock de l’an dernier).
Rayon portabilité : a priori, moins simple à enfiler que sa grande soeur, l’effet « christmas plaid spirit » va devoir porter à réflexion sur la façon de la porter mais je m’aperçois que les matchs possibles sont déjà bien plus nombreux que je ne l’aurais cru… et je réfléchis à un gilet ou une veste exprès pour!
Une prochaine fois? une prochaine itération pourrait se faire en version blouse, j’adore tellement l’encolure … quoique je craigne l’effet « montgolfière » ou femme enceinte (ou copier l’encolure sur une blouse plus ajustée??)! En robe, deux me suffisent amplement pour l’instant.
Dans le temps : à suivre.

Drôle de période qui s’éternise, drôle de défi qui s’impose à nous, rester dans la joie et le bonheur de vivre quand tout est dur autour de nous. Je publie aujourd’hui un post futile. Je publie aujourd’hui un post important : changeons-nous les idées, partageons les sourires…
J’ai grandi avec ce mantra accroché dans les WC de la maison parentale (j’ai échangé avec Rebecca au sujet de mon mantra actuel dans mes WC actuels, je me rends compte du poids des traditions 😄) : « un sourire ne coûte rien mais il apporte beaucoup, il enrichit ceux qui le reçoivent sans appauvrir celui qui le donne, il ne dure qu’un instant mais son souvenir est parfois éternel ». Le genre de pensée récurrente présent dans cet endroit trivial mais hautement médidatif en fait un guide de vie (et moi qui prétends n’avoir aucune mémoire peux encore aujourd’hui le réciter sans me tromper).
Sourions même derrière nos masques, c’est le plus beau cadeau qu’on puisse se faire à nous et aux autres, au monde, et puis… ça se lit dans les yeux 💗.

26 commentaires sur “Pale Yellow [Robe Pola tartan – Fibremood]

  1. Le bonheur est un parfum qu’on ne peut répandre sur les autres sans en faire rejaillir quelques gouttes sur soi même.
    J’ai appris mon mantra pendant l’été 1991 et ne l’ai jamais oublié !
    Chez mes parents, c’était plutôt Aide toi et le ciel t’aidera … Pas le même genre !
    Bon ta robe … mais WAOUUUUUUUUUUUUHHHHHHH /* comme le loup de Tex Avery ! */
    J’adoooooore ! déjà, la robe plaid, ça me parle /* D’ailleurs, je n’en ai plus. Et j’avais acheté du tissu pour en refaire une. Faudrait que j’y songe ! */
    ensuite rouge, sublime !
    & oui, une foultitude de façon de la porter, que demande le peule ?
    Bravo pour ton lâcher prise, bravo pour les poches et vive la futilité importante !

    J'aime

    1. j’aime beaucoup ton mantra aussi et… sur celui de tes parents, il est aussi fort pragmatique et vivifiant! merciiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii pour le cri de loup, j’adooooooooooooooooooooore et… j’aurais su (que t’avais le même en stock) on aurait fait un duo alors… anda!!!

      J'aime

  2. Merci pour ce bel article plein d’optimisme et de bonne humeur.. ça fait du bien au moral et ça réchauffe le coeur!!! Oui on va sourire!!! et même rire… et se lâcher!!!
    Pour ce qui est de cette robe, je dois dire que je suis conquise par le modèle. Elle est très sympa, le tissu est très joli malgré le vrillage et les difficultés de montage. Probable que le tissu a été tissé de travers. Cela m’est déjà arrivé sur un tissu acheté chez Mondial. Et honnêtement on ne voit pas de défaut sur cette jolie petite robe!! Bravo pour cette belle réalisation.

    J'aime

    1. On essaie, on essaie. Après des semaines de colère et d’agacement, je me tourne vers le côté lumineux de la Force, ça me va mieux au teint (et… faut avancer, là, pas le choix). La robe est super simple mais elle fait bien le job, j’adore vraiment son encolure. Et pour le tissu, ça arrive, même aux meilleurs (mais je sais pourquoi je ne vais plus bien souvent chez MT). Merci en tout cas pour tes jolis compliments!

      J'aime

  3. Un jaune pâle qui s’harmonise bien avec ton tartan et le rose de ton décor :-D)))
    Tu me réconcilies avec Fibre Mood… j’ai eu quelques déboires avec certains patrons… un peu déçue !!!
    En tous les cas, la robe te va très bien et j’aime bien ta présentation de différentes tenues (je suis incapable de faire cela !) ; ma préférée ? celle où tu portes la robe avec des boots, un blouson et un snood, j’adoooore !
    Et toujours ton humeur positive, c’est agréable. Bises

    J'aime

    1. Je n’en ai pas testé d’autres et, de mémoire, j’avais galéré pour le scotchage et la compréhension du sens des pièces (je me demande s’il n’y avait pas une incohérence) mais le résultat est très sympa, sur cette robe alors… j’ai refait!
      et… je m’essaie à ce jeu du multi-mix pour la première fois je crois (en quinze ans de bloguing couture), ça m’a amusée, et je crois que le blouson-snood est le top pour nombre d’entre vous, et pour moi aussi, même si la version cocoon gilet long est très agréable à porter!
      Pour le positif, je lutte contre mon côté pessimiste et colérique, je préfère montrer celui-ci, plus souriant et qui va vers la lumière… Des bises à toi, que j’espère en forme et au mieux vu la situation.

      J'aime

  4. Merci pour le mantra, j’en ai bien besoin en ce moment où je me sens bien chafouin et pas du tout envie de sourire.
    Ta robe est toute belle ! Dommage pour les lignes pas droites mais si tu ne le dis pas, personne ne s’en rend compte.

    J'aime

    1. ravie que le mantra puisse t’aider un peu, on en a bien besoin… et merci pour la robe, je sais que dans la vraie vie, OSEF, c’est la maniaquerie des couturières amatrices, je le crains… mais je l’aime quand même beaucoup, ma robe 😁

      J'aime

  5. J’adore ce petit look écossais et cela te va très bien !
    Tu as eu finalement raison de transformer ce tissu en robe.
    J’aime aussi le message à la fin de ton post ! Continuons à partager toutes nos petites créations et en oubliant pour un temps cette ambiance anxiogène…. et sourions à la vie ! 😉
    En fait, il faut imité les enfants, vivre dans l’intant présent !

    J'aime

  6. 3 jours après je lis enfin ton blog en écoutant la musique, parfaite pour un réveil !
    Bravo pour ton lâcher prise XXL (j’ai bien retenu hein ? 😉) Et pour être aller au bout de ton envie ! C’est beau de savoir écouter les tissus !
    Niveau robe, j’avoue que j’aime beaucoup avec un gilet, un peu moins manches apparentes… Mais j’ai envie de dire peu importe car elle te plaît et c’est bien l’essentiel !
    Alors continue à lâcher prise et à sourire ! Et moi j’attaque mon pantalon Dressed, 2 ème du mom… Dès que j’ai fini les minis masques !!

    J'aime

    1. J’aime beaucoup ton expression d’écouter les tissus, je vais te la piquer!!! aaaah hâte de voir ton pantalon, faut que je me décide à m’en coudre un, du coup, mais j’hésite trop sur les patrons…

      J'aime

      1. Oh ben tu viens de me remotiver ! J’ai recopié le patron dans une taille en dessous avant manger et là j’étais en pleine hésitation : tricot ou couture ? Et ben ça sera couture..

        J'aime

  7. Et puis zut parce que tu me donnes envie d’une robe aussi !! 🤭 Bon d’abord le pantalon, après 2 sweats commandés avec insistance tous les 3 jours par mes petites et après robe pour moi !!

    J'aime

              1. je crois que c’est encore une autre option : je ne prends pas le temps d’y réfléchir car je pense que si, j’en ai besoin 😉 (à mettre en parallèle avec le fait que je ne prends pas particulièrement soin de moi de côté là
                ..)

                J'aime

  8. Ce billet m’a bien fait rire, je crois tu as bien rempli ta mission et suivi tes conseils : merci pour cette bonne humeur ! Oui en ces temps étranges, les sourires, la bienveillance et la joie sont à multiplier à l’envi !
    Pour la robe, que dire de plus que ce qui a déjà été écrit : elle est juste superbe et donne vraiment envie de te copier !

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.