Couture·D'aiguilles ou d'autres

O’Children [Broderie La Dentelle – Caro Tricote]

L’histoire du jour est de dentelle et de broderie. L’impulsion féminine et douce qui prend le pas sur tous les autres projets et encours du moment.
J’ai tellement apprécié le calendrier de l’Avent « brodé et désuet » offert par Caro Tricote, où elle nous offrait chaque jour un motif à broder, que j’ai craqué, pour la remercier, en lui commandant une de ses jolies cartes à motif. J’ai choisi La Dentelle. J’ai aimé que le modèle n’arrive pas immédiatement dans ma boîte mail, en téléchargement rapide, j’ai aimé l’attente.
Cela dit, dès que j’ai été en possession de la jolie carte, l’envie a sitôt tourné à l’obsession : là, tout de suite, broder.

Ce qu’il y a de bien dans une (longue) carrière de créative, c’est que des achats improbables et inutilisés, pourtant jamais sacrifiés sur l’autel du Mariekondo-tri résolument mené partout ailleurs dans l’appartement, prouvent toujours (oui, toujours), à un moment, leur utilité : ce cercle de 23 cm de diamètre à broder était parfait, cette chute de lin lavé n’attendait que ça, et tous les fils dmc et autres récupérés chez quelques grand-mères deci-delà, qui m’ont souvent servi pour des petits points de croix, semblent inépuisables et plein d’inspiration… Comme, tout de même, j’avais déjà balbutié de la broderie classique (notamment sur ce joyeux tshirt), quelques restes de magic paper de DMC m’ont permis de décalquer tout soudain le motif et d’entamer la danse du fil.

Un vrai délice. L’entraînement des quelques motifs réalisés au mois de Décembre m’a permis de mieux négocier mes courbes, le point de bouclette découvert alors m’enchante toujours autant à réaliser, et j’ai posé là mes premiers points de nœud, largement perfectibles, mais pour lesquels j’ai beaucoup de tendresse : mes tout premiers points de nœud, quoi! J’ai pigé le truc grâce à ce tuto (j’ai besoin de voir pour comprendre je crois, une explication papier même bien faite ne me suffit pas toujours).

L’énergie obsessive m’a d’ailleurs emmenée jusqu’aux confins de l’exercice : savoir ce que je comptais faire de la broderie finie AVANT de l’avoir finie (et ce n’est pas toujours facile, quand on brode pour broder, comme je tricote pour tricoter), a largement contribué à me déculpabiliser de laisser de côté ma to-do-list encours… J’avais besoin de recouvrir de vieilles galettes de chaises plus trop glamours, et quelques bouts d’ouvrages récupérés (offert et monté sur un chauffe-mug depuis trop longtemps inutilisé, ou sur un vieux sac) ou surnuméraires (pour écluser mes motifs « cactus » dont les autres m’ont servi à réparer mon plaid d’amour) attendaient leur tour et la motivation… La Dentelle a fait le reste!

Oui oui, vous voyez clair : ceci n’est pas vraiment un montage « galette de chaise » !
J’ai d’abord monté le tout en galette de chaise, mais sans avoir envie d’ajouter trop de fioritures autour de mon lin si sobre et élégant… Du coup, c’était bien petit, tout ça, sur ma chaise… J’avais deux options : reprendre le tout et ajouter des choses OU juste enlever les liens mis en haut, pour en profiter en tant que simple coussin (et puis comme j’avais cousu un coussin pile poil à la taille tout à fait aléatoire de ma broderie… Use what you have!!!). Je m’y suis attelée dans la foulée, pour ne pas procrastiner là-dessus et j’ai ensuite enchaîné avec les vraies galettes de chaise.

Ma méthode : je coupe un carré de la taille de mon besoin final (ici 43×43 cm marges de 1 cm incluses) dans une toile ou dans un molleton, je pose mon motif de base (la broderie, en général) au centre ou là où je veux la mettre en valeur, puis j’enchaîne l’assortiment et le placement de mes longueurs de tissus au fil de l’envie. Un bon coup de fer après chaque ligne et la magie opère!

Modèles de broderie : la Dentelle, et un petit oiseau du calendrier de Caro Tricote, les cactus de DMC, le renne trouvé sur le net (sur un blog supprimé, depuis)… La broderie au ruban m’a été offerte par ma chère Hélène il y a un bail de ça!
Patron (galettes de chaise) : maison.
Taille : 41×41 cm sans marges, avec des liens de 56 cm repliés en deux, le coussin est lui, plus petit.
Modifications : improvisation, montage à l’envi au gré des motifs…
Matières : fils DMC et autres, lin lavé, soie, cotons divers, toiles ameublement, molletons…
Rayon portabilité : du pratique ET joli, tout ce que j’aime, ces coussins (de chaise ou non), qui vont durer longtemps j’espère.
Une prochaine fois ? Pour les coussins, j’ai encore trois galettes à réaliser, les motifs de départ étant déjà choisis… Pour la broderie, j’ai adoré réaliser la Dentelle, il faudra que j’ai besoin de ce motif pour me relancer une nouvelle fois, mais c’est tout à fait envisageable… D’ailleurs, vous le verriez pas sur un tshirt en mode tatoo délicat?
Dans le temps : à suivre!

L’exercice du « patchwork » un peu fou, partant d’un motif défini, j’adore, je mixe les tissus, je fais au feeling, sans contrainte portabilité mais avec des « contraintes » de style, d’enchaînement, qui stimulent ma créativité… Et mettre du beau dans mon quotidien, ça a toujours été une vraie motivation. Je dois dire que là, c’est encore plus d’actualité!
Vous cousez « maison » vous aussi? ou plutôt des vêtements?

18 commentaires sur “O’Children [Broderie La Dentelle – Caro Tricote]

    1. merci merci!!! hehe, j’y reviens fréquemment, à ces patchs tout foufous, j’adore tellement l’exercice et le résultat! J’en ai encore trois à faire, et une autre pour chez Frèd, ça me laisse encore des perspectives d’amusement sympathiques!!!

      J'aime

  1. Waouh, waouh, j’adore, j’adore !
    La broderie est très fine, le lin la met bien en valeur
    Et alors tes galettes de chaises, houlalala j’adooore!!!!
    Tu parlais de couleurs dans ton dernier commentaire sur mon blog, je te retourne le compliment… ces crazy patchworks harmonieux, tu es douée, le printemps t’a inspirée. On en redemande Bizzzz

    J'aime

    1. grand merci pour ton enthousiasme!!! je m’amuse tellement à faire ça, j’ai hâte d’avoir le temps de finaliser les trois dernières galettes prévues… et la couleur, je ne peux pas plus m’en empêcher que toi 😘😘😘

      J'aime

  2. C’est super joli ! tout !
    Jamais tenté le patchwork à part un marque-page en forme de plume. J’ai tellement l’impression que tous mes tissus à motifs sont dépareillés …
    Et la broderie … jamais tenté non plus, on verra peut-être un jour quand je coudrai et tricoterai moins. Pour l’instant, il n’y a aucun espace de disponible.

    J'aime

    1. J’adore le lâcher prise des mix de tissus improbables… Il en sort souvent de jolies choses, en tout cas, moi, ça m’amuse énormément!!! Et la broderie, après le point de croix que je fais depuis longtemps à petite échelle, très rarement de grands motifs, dont je ne sais que faire, alors que les petits s’intègrent parfaitement à la couture (et donc… ça tourne tout ensemble!), je suis heureuse de faire du plus traditionnel, plus élégant. Et si on t’avait dit il y a 2 ans que tu tricoterais autant, l’aurais-tu cru?? 😁😘

      J'aime

  3. Ta broderie est splendide. Je suis super fan de sa délicatesse et de sa finesse. C’est magnifique. Je vais surveiller le site en question pour les prochains kits, car ça donne envie de franchir le pas!
    Et le patchwork, très bonne méthode pour mettre de l’originalité et de la couleur!

    J'aime

  4. Que c’est joliiii ! Heureusement que tu l’as transformé en coussin. J’aurais craint pour la durabilité de cette merveille de broderie avec le frottement des postérieurs sur l’assise de la chaise. Là ton bel ouvrage est bien mis en valeur. Et sinon, j’adore tes idées de patchwork sauvage.

    J'aime

    1. C’est vrai, on peut craindre pour le passage du temps, en même temps, j’aime utiliser le beau, risque-t-il d’y laisser sa peau… et de me donner l’opportunité de refaire quelque chose d’autre! Mais le reste des coussins en mode couleur’sfolie n’aurait pas vraiment matché avec cette douceur de lin, donc… tout est bien !

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.