Couture·Eco-bio

Africa [robe Jily- Ready to Sew]

L’histoire du jour est de presque pareil mais pas tout à fait.
Parce que j’étais fan de Rose Laurens quand j’étais petite et que ce foufou de Julien Doré est allé chercher un improbable duo pour relooker ce mythique tube 80’s, je trouve que cette chanson illustre parfaitement ma digression du jour.
Jily est (à la base) un top de Ready to Sew, crop, à noeud ou pas, finitions d’enfer et pourtant simples (surtout si bien expliquées). Je l’ai déjà réalisé plusieurs fois, pour ma fille, pour moi… Et il y a quelques années, j’avais adoré le hack de Raphaëlle herself en mode robe (comme un avant-goût de son patron moulti déclinable, Jazz)…
J’ai juste tellement tardé à m’y mettre!

Ce qui m’a aussi inspirée, c’est cette crêpe sauge d’Amandine Cha Dessolier. Achetée en projetant une blouse de printemps, comme la blouse n’a pas pris le temps de passer sous le pied de biche, l’été m’a réorientée vers la robe fluide et légère, non transparente, d’une couleur rafraîchissante. Je me félicite d’avoir procrastiné autant, la robe sied parfaitement à ce tissu!!

Alors voilà, version robe, Jily est top!!! (aha c’est un patron de top, c’est top, vous l’avez? je m’amuse d’un rien)
Il suffit d’ajouter deux rectangles froncés de la longueur et aussi, de la largeur que vous souhaitez (à répartir ensuite sur la largeur du bas du top sans la partie basse… Obscur ou vous comprenez?). Là, j’ai ajouté deux poches (parce qu’une robe sans poche blablabla, je vous la refais pas).
Bon, ok, j’avoue : Sainte Flemme me poussait dangereusement vers une pente glissante du no réflexion et Sainte L. ma fille m’a fait entendre la voix de la raison, en soit-elle remerciée ici publiquement.
Et j’ai piqué les poches de la jupe Justine* de… (tadam suspens intégral pas surprenant pour deux sous) Ready to Sew. Et ça matche si bien!!! (et ma robe a des poches hehe!!!).

Pour couper les poches (qui sont doublées), j’ai dû amputer un des pans sur la laize, et donc mes deux panneaux devant et dos ne sont pas de la même dimension, d’où d’ailleurs le positionnement particulier des-dites poches sur le côté, choisi en fonction de la couture « côté », décalée d’environ 4 cm vers l’avant (ça aurait pu être vers l’arrière, j’ai cousu un jour de chaleur et j’ai changé d’avis quinze mille fois). J’ai cousu ensemble deux panneaux de respectivement 150 cm (soit toute la laize, avec 1 cm marges incluses) + 111 cm (1 cm marges incluses) sur 64 cm de hauteur (dont 5 cm pour l’ourlet + 1 cm marge de couture ceinture). Les poches sont montées avant la couture côté, permettant d’intégrer leur bord dans la couture. J’ai fixé la jupe au corps de la robe en tenant compte des milieux du pan complet et non pas de la couture côté réelle, pour répartir le tissu devant/dos de manière équilibrée.
Par un heureux hasard, cette largeur me convient parfaitement en termes de volume et fronces… J’ai hésité avec des plis plats, mais le côté « jeune fille en fleurs trop propret » m’a rendue dubitative : viva la simplicité visuelle des fronces (même si je déteste radicalement les coudre).
Les joies de l’improvisation qui fait des miracles.

Petit bonheur secret qui s’est invité au creux d’une poche : j’ai un peu traîné pour terminer ma robe, après avoir monté le top. Et juste avant de finaliser la jupe et ses poches, j’ai fait un peu de rangement… Deuxième joie de la procrastination : j’ai retrouvé un petit motif brodé par ma L. (offert dans le calendrier de l’Avent qu’elle m’a préparé en décembre dernier) que j’ai eu très envie d’intégrer à ma robe. Au fond de ma poche, petit plaisir magique et plein d’amour, qui rend ma robe encore plus attachante (de la joie de coudre sa garde-robe et d’y semer des pensées uniques). Je sais ma chance, et j’aime à profiter de ces attentions-là au quotidien.

Patron : top Jily, Ready to Sew.
Taille : 38.
Modifications : ajout d’une jupe et de poches (de la jupe Justine, Ready to Sew), emmanchures devant creusées de 0.5 cm environ.
Matières : crêpe de coton couleur sauge, Amandine Cha Dessolier.
Rayon portabilité : facile à enfiler, couleur top, fraîcheur du tissu, longueur juste bien… L’envie de m’en coudre une deuxième dans la foulée est un signe qui ne trompe pas. Se méfier du vent de la Vallée du Rhône en enfonçant mes mains dans les poches est un pré-requis (mais c’est bon, le vent dans la robe)!
Une prochaine fois? la raison dit non, le coeur dit oui… Et ma fille lorgne sur le modèle à fond… Mais j’ai aussi envie d’autres versions de Jazz donc… Quoiqu’il en soit, j’écris bien peu souvent ici et je me sens bien moins pipelette que ça a pu être, pourtant, j’ai envie de noter comment j’ai procédé… Signe en effet que j’envisage bien d’y revenir un jour!
Dans le temps : à suivre.


Et vous, des projets remis longtemps qui deviennent des tops? Et les fronces, on en parle, des fronces??

* le patron de la jupe coûte dorénavant 2 € après avoir été le patron gratuit de la marque. Le montant des achats est entièrement reversé à une association caritative, qui change tous les deux mois. Histoire de tester la marque à moindre coût, en faisant une bonne action, si vous n’avez pas déjà craqué pour l’un des patrons de Raphaëlle…

17 commentaires sur “Africa [robe Jily- Ready to Sew]

  1. J’ai reconnu les poches de suite ! & j’adore l’idée du petit cadeau au fond de l’une d’elle !
    & sinon, j’aime aussi ta robe, dans sa légèreté et sa simplicité qui fait ton son charme !

    J’aime

  2. Très sympa cette robe estivale ! Tu vas pouvoir la porter souvent avec ces chaleurs !
    Rrr, les fronces, on n’est pas vraiment amies…
    J’adore la chanson Africa ! Et je ne suis pas la seule à la maison… mes enfants de 8 et 12 ans sont fan des années 80 ! Tu les entendrais chanter en Français dans le trampoline dans notre jardin au fin fond de la Suède, c’est assez improbable aussi ! D’ailleurs il faut que je leur fasse écouter cette version de Julien Doré ! 😉

    J’aime

  3. Elle doit être tellement agréable à porter les jours de canicule !
    C’est marrant, j’ai aussi acheté un coupon de crêpe de chez Amandine (vert forêt) en pensant y faire un pantalon ample mais je trouve aussi qu’une robe lui irait mieux …

    J’aime

  4. Elle est douée en broderie ta L! Quelle bonne idée de glisser ce petit carré d’amour au fond d’une poche! Merci de m’avoir fait redécouvrir la marque RTS (je suis retournée sur le site et la veste Pekka me fait trop envie!). Belle réalisation!

    J’aime

    1. merci pour ma L., oui, d’autant qu’elle fait ça en mode « inspiration autodidacte »!!! et ravie que ma communication t’ait donné envie de retourner voir RTS, Pekka, comme je te comprends, je n’ai pas investi dans ce patron-ci, mais il est splendide en effet! Merci d’avoir pris le temps de commenter 🙂

      J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.